Lexique - A

aberration chromatique:

L'aberration chromatique d'une lentille est, pour un faisceau incident de lumière blanche, le fait que les différentes couleurs convergent vers des foyers différents.

Lorsqu'on rajoute des lentilles pour corriger ce défaut, le système est appelé achromatique s'il est corrigé pour 2 couleurs, et apochromatique s'il est corrigé pour toutes les couleurs.


aberration d'astigmatisme:

L'aberration d'astigmatisme d'une lentille est, pour un faisceau incident qui arrive incliné par rapport à l'axe optique, provenant d'un point éloigné de celui-ci, le fait que les rayons ne convergent pas en un point bien défini, mais s'appuyent sur 2 segments de droite perpendiculaires l'un à l'autre et situés à une petite distance l'un de l'autre.


aberration de sphéricité:

L'aberration de sphéricité d'un miroir sphérique (d'une lentille) est, pour un faisceau incident parallèle à l'axe optique, provenant d'un point proche de celui-ci, le fait que les rayons ne convergent pas en un point bien défini (le foyer), mais sont tangents à une surface, appelée surface caustique.


abscisse:

L'abscisse d'un point de coordonnées (xi,yi) est la valeur de xi, coordonnée selon l'axe X de la variable indépendante x.


absorbance:

L'absorbance A est le logarithme décimale de la transmittance, changé de signe: A = -logT.

unité: sans


accélération:

L'accélération a d'un point (ou accélération instantanée) est la variation de la vitesse de ce point par rapport au temps.

Plus précisément, le vecteur accélération est la dérivée du vecteur vitesse par rapport au temps: a = dv/dt
C'est donc la limite de l'accélération moyenne lorsque l'intervalle de temps devient infiniment petit.

Elle peut se décomposer en deux termes:

  • l'accélération tangentielle at = ut . dv/dt, tangente à la trajectoire et parallèle à la vitesse. Sa norme dv/dt montre qu'elle est responsable de la variation de la grandeur de la vitesse.
  • l'accélération centripète ac = uc . v2 / R est perpendiculaire (ou normale) au vecteur vitesse. Elle est responsable de la variation de la direction du vecteur vitesse.

et a = at + ac.
a est encore appelée l'accélération linéaire.

Lorsque la norme de la vitesse diminue (ce qui arrive lorsque le vecteur accélération est de sens opposé au vecteur vitesse), l'accélération est appelée décélération.

unité:
SI: le m/s2
On utilise parfois le g: accélération de 3g, 5g, ..., où 1 g = 9,81 m/s2

accélération angulaire:

L'accélération angulaire £α, ou accélération angulaire instantanée, est la variation de la vitesse angulaire par rapport au temps (dans un mouvement circulaire).

Plus précisément, le vecteur accélération angulaire est la dérivée par rapport au temps du vecteur vitesse angulaire: £α = d£ω/dt.
C'est donc la limite de la vitesse angulaire moyenne lorsque l'intervalle de temps devient infiniment petit.

Sa direction est celle de l'axe de rotation.

Sa norme peut être reliée à celle de l'accélération tangentielle par la relation α = at / R où R est le rayon de la trajectoire .

unité: le rad/s2


accélération angulaire moyenne:

Le vecteur accélération angulaire moyenne £αm entre deux instants t1 et t2 est le rapport entre la différence des vecteurs vitesses angulaires £ω1 et £ω2 et la durée de l'intervalle de temps Δt = t2 - t1:
£αm = Δ£ω / Δt

unité: le rad/s2


accélération de la pesanteur:

L'accélération de la pesanteur g est l'accélération que subit un corps en chute libre dans le vide, au voisinage d'un corps céleste.
Pour nous sur la Terre et à la surface de celle-ci (elle diminue avec l'altitude), elle vaut à peu près 9,81 m/s2  à Bruxelles, 9,78 m/s2 à l'équateur, 9,83 m/s2 aux pôles.

unité: SI: m/s2


accélération moyenne:

Le vecteur accélération moyenne am entre deux instants t1 et t2 est le rapport entre la différence des vecteurs vitesses v1 et v2 et la durée de l'intervalle de temps Δt = t2 - t1:
am =  Δv / Δt

unité: SI: m/s2


accélération uniforme:

Une accélération uniforme est une accélération constante, en grandeur, en direction et en sens  ==> voir MRUA, mouvement rectiligne uniformément accéléré


accomoder:

Accomoder signifie, pour un oeil, modifier sa distance focale.


accroissement d'une fonction:

L'accroissement Δf d'une fonction f(x), indique de combien varie la fonction pour un accroissement Δx de sa variable x. 

Δf = f(x+Δx) - f(x).


action - réaction:

Une des 3 lois fondamentales de la dynamique (lois de Newton).

Lorsqu'un corps A exerce une force sur un corps B (force d'action, ou plus simplement action), celui-ci exerce sur le corps A une force égale et opposée (force de réaction ou plus simplement réaction).

Ces deux forces, force d'action et force de réaction, ont donc même grandeur, même direction ; elles sont de sens opposés et les points d'application sont différents en ce sens que les forces s'exercent sur des corps différents.


activité:

L'activité A d'une source radioactive est le nombre d'atomes qui se désintègrent par unité de temps.

unité:
SI: le becquerel (Bq) - 1 Bq = 1 désintégration par seconde
pratique: le curie (Ci) - 1 Ci = 3,7 . 1010 Bq - activité approximative d'1g de 226Ra

Henri Becquerel est un physicien français (1852 - 1908).
Marie Curie est une physicienne et chimiste française d'origine polonaise (1867 - 1934).
Pierre Curie est un physicien français (1859 - 1906).


acuité visuelle:

L'acuité visuelle est l'inverse du pouvoir séparateur .

unité: la minute d'arc ('). 1' = 1/60 de degré

adiabatique:

adjectif: une transformation adiabatique est une transformation qui se fait sans échange de chaleur avec le milieu extérieur, soit à cause de la rapidité de la transformation, soit parce qu'elle se fait dans un système isolé thermiquement du milieu extérieur.

nom: une adiabatique est la courbe dans le diagramme P(V) qui représente une transformation adiabatique. Elle est plus inclinée que l'isotherme.


agent surfactant:

Un agent surfactant, ou surfactant ou agent de surface ou tensioactif  ou substance tensio-active est une substance qui réduit la tension superficielle d'un liquide.

Une substance mouillante est une substance qui abaisse la tension interfaciale liquide-solide.
Une substance émulsifiante est une substance qui abaisse la tension interfaciale entre liquides.
Une substance détergeante est une substance qui abaillse à la fois la tension interfaciale liquide-solide et celle entre liquides.


agitation thermique:

L'agitation thermique est le mouvement désordonné (mouvements aléatoires de rotation-translation-vibration) des molécules ou atomes qui constituent un système (gaz, liquide, solide).


aimant permanent:

Un aimant permanent (ou tout simplement aimant) est un corps qui possède un champ magnétique rémanent (et un moment magnétique) après avoir été placé dans un champ magnétique intense.

aimanté ou magnétisé: qui produit un champ magnétique rémanent (et un moment magnétique), suite à son exposition à un champ magnétique intense.

s'aimanter ou se magnétiser: acquérir un champ magnétique rémanent (et un moment magnétique), suite à l'exposition à un champ magnétique intense.

aimantation ou magnétisation: le champ magnétique rémanent (ou le moment magnétique £M) produit par le matériau aimanté. Dans ce second cas, c'est la somme de tous les moments magnétiques des particules qui constituent le solide:  £M = ∑ m


aire:

L'aire S ou A d'une surface (parfois appelée surface par abus de langage) est un nombre positif indiquant la taille de cette surface, comme le nombre de fois un carré de 1 x 1 unité de longueur de côté qu'on devrait mettre pour recouvrir cette surface.

unité: (SI) le m2


amétrope:

Un oeil amétrope est un oeil qui n'est pas emmétrope: myope ou hypermétrope.


amortissement critique:

Le régime critique est un des 3 régimes d'oscillation d'un oscillateur soumis à une force d'amortissement (force de frottement visqueuse):

  1. régime pseudo-périodique (ou amorti)
  2. régime critique (ou amortissement critique).
  3. régime apériodique

L'amortissement critique est la limite entre le régime des oscillations pseudo-périodiques (ou amorties) et le régime apériodique. L'oscillateur effectue une oscillation puis reste à sa position d'équilibre.


Ampère:

Ampère est un scientifique français (1775 - 1836).

Il a donné son nom à l'unité d'intensité de courant électrique, l'ampère: 1 ampère = l'intensité courant circulant dans deux longs conducteurs parallèles séparés par une distance de 1m et produisant entre eux une force exactement égale à 2 . 10−7 N par mètre de longueur.

De son nom découle aussi le nom de l'appareil servant à mesurer l'intensité de courant électrique, l'ampèremètre.

théorème d'Ampère:  la circulation du champ magnétique le long d'un contour fermé (appelé contour d'Ampère) est égal au produit de la perméabilité du milieu par l'intensité du courant électrique traversant ce contour.


ampèremètre:

L'ampèremètre est un instrument servant à mesurer l'intensité d'un courant électrique. On le branche en série dans le circuit. Afin qu'il ne modifie pas trop l'intensité de ce courant, sa résistance RA doit être très petite. Quand on parle d'ampèremètre idéal, il s'agit d'un ampèremètre dont RA = 0.


amplitude:

L'amplitude d'un mouvement oscillatoire harmonique est l'élongation maximum de ce mouvement (notation: A pour une oscillation linéaire, θm pour une oscillation circulaire)

Lorsqu'on généralise à un phénomène oscillatoire harmonique qui n'est plus un mouvement mais une grandeur qui varie de la même façon que l'élongation mécanique, l'élongation trouve son équivalent dans la valeur instantanée de la grandeur variable, et l'amplitude est la valeur maximum de la variable.


amplitude d'accomodation:

L'amplitude d'accomodation AA est la différence entre la vergence du PP et la vergence du PR.

AA = 1/fPP - 1/fPR = 1/PP - 1/PR

unité: SI: la dioptrie (1 dioptrie = 1 m-1)


amplitude résultante:

Amplitude de l'onde résultante, lors de la superposition de deux (ou plus) ondes progressives.


analyse de Fourier:

L'analyse de Fourier d'une onde est sa décomposion en harmoniques et la recherche des amplitudes de ces différentes harmoniques.

Joseph Fourier est un mathématicien et physicien français (1768-1830).


analyseur:

L'analyseur est un filtre polariseur utilisé en combinaison avec un premier polariseur, servant analyser la polarisation de la lumière, soit juste après le polariseur, soit après un échantillon de matière placé entre les deux filtres.


angle:

Un angle (ou angle plan) entre 2 segments de droites dont le sommet est placé au centre d'un cercle peut désigner, selon la situation:

1- le plus fréquent: le rapport entre la longueur de l'arc du cercle entre les 2 segments (S) et le rayon de ce cercle (R): θ = S / R

2 - un vecteur £θ (appelé plus précisément vecteur position angulaire)

  • dont la norme est égale à l'angle au sens 1,
  • dont l'origine est le sommet de l'angle (le point de croisement des 2 segments),
  • dont la direction est perpendiculaire au plan déterminé par les deux segments,
  • dont le sens est donné par le sens d'avancement d'un tire-bouchon qu'on fait tourner du segment origine vers le segment extrémité de l'angle.

C'est une grandeur sans dimensions.

unité:
SI: le radian (rad), défini tel que un angle de 1 rad sous-tend un arc de cercle tel que S = R.
pratique: le degré (°) avec 1° = (1/360) tour donc 2.π / 360 rad

angle critique:

L'angle critique (ic ou θc) est l'angle d'incidence auquel correspond un angle de réfraction de 90° et au-delà duquel il n'y a plus de réfraction mais uniquement de la réflexion, appelée alors la réflexion totale.

Pour une fibre optique, c'est l'angle par rapport à l'axe de la fibre à l'entrée de celle-ci en-dessous duquel les rayons incidents pourront se propager dans la fibre par réflexions totales successives. Cet angle est parfois appelé angle d'acceptance.


angle de Brewster:

L'angle de Brewster (iB ou θB) est l'angle d'incidence d'un rayon lumineux tel que l'angle entre le rayon réfléchi et le rayon réfracté est de 90°. Pour cet angle, la lumière réfléchie est entièrement polarisée. (uniquement pour la réflexion vitreuse)

Sir David Brewster est un physicien, inventeur et écrivain écossais (1771 - 1868).


angle de cisaillement:

Lorsqu'on applique une force tangentielle à un côté d'un parallélipipède rectangle, l'angle droit se modifie en un angle aigu appelé angle de cisaillement β.


angle d'incidence:

Lorsqu'un rayon lumineux rencontre un changement de milieu, on appelle angle d'incidence i l'angle que fait ce rayon avec la normale à la surface de séparation des deux milieux.

Attention: ceci est la définition dans ce cours; dans certains ouvrages, l'angle d'incidence est mesuré par rapport à la surface de séparation.

remarque de notation: lorsqu'on étudie un prisme, on appelle i tous les angles à l'extérieur du prisme et r tous les angles à l'intérieur de celui-ci.


angle d'ouverture:

L'angle d'ouverture d'un miroir sphérique est l'angle entre les deux segments de droite qui vont du centre de courbure à chacune des deux extrémités du miroir.

L'angle d'ouverture α d'un objectif est l'angle formé par les deux rayons qui, partant d'un point sur l'axe optique, sont les plus extrêmes à pouvoir former une image (ce qui définit les "bords" de l'objectif).
On utilise plutôt dans ce cas l'angle de demi-ouverture, angle formé par l'axe optique et un rayon extrême.


angle de réflexion:

Lorsqu'un rayon lumineux rencontre un changement de milieu et se réfléchit (réflexion régulière), on appelle angle de réflexion r l'angle que fait le rayon réfléchi avec la normale à la surface de séparation des deux milieux.

Attention: ceci est la définition dans ce cours; dans certains ouvrages, l'angle de réflexion est mesuré par rapport à la surface de séparation.


angle de réfraction:

Lorsqu'un rayon lumineux rencontre un changement de milieu (d'indices de réfraction différents) et se réfracte, on appelle angle de réfraction r l'angle que fait le rayon réfracté avec la normale à la surface de séparation des deux milieux.

Attention: ceci est la définition dans ce cours; dans certains ouvrages, l'angle de réfraction est mesuré par rapport à la surface de séparation.


angle de torsion:

Lorsqu'on applique un couple de forces de torsion, tangentiellement à un corps cylindrique, l'angle duquel ce cylindre se tord est appelé angle de torsion θ.


angle solide:

L'angle solide Ω est l'équivalent, à 3 dimensions (donc dans l'espace), de l'angle.

En prenant un cône dont le sommet est au centre d'une sphère de rayon r, celui-ci découpe sur la surface de la sphère une petite surface S.
L'angle solide est défini comme le rapport entre cette petite surface et le carré du rayon: Ω = S / r2.
C'est une grandeur sans dimensions.

unité: le stéradian (sr), défini tel que l'angle solide correspondant à toute la sphère = 4 π sr.


angström

L'angström est une unité de longueur. 1 Å = 10-10 m

Anders Jonas Ångström est un physicien suédois (1814 - 1874).


anti-particule:

Une anti-particule est, par rapport à la particule correspondante, une particule de même masse, de charge de même grandeur mais de signe opposé.
Lorsqu'une particule et l'anti-particule correspondante se rencontrent, elles s'annihilent pour donner un photon.


apériodique:

adj: qui n'a pas de période. Le régime apériodique est un des 3 régimes d'oscillation d'un oscillateur soumis à une force d'amortissement (force de frottement visqueuse):

  1. régime pseudo-périodique (ou amorti)
  2. régime critique (ou amortissement critique).
  3. régime apériodique

C'est le régime pour lequel le frottement est le plus grand, et le corps revient à sa position d'équilibre en étant fort freiné, en mettant plus de temps que dans le régime pseudo-périodique ou le régime critique.


apesanteur:

Etat d'un corps qui n'est soumis à aucune force de pesanteur.
Cet état peut être

  • réel: loin de tout corps céleste ou à une distance entre 2 corps célestes telle que leurs forces de pesanteur s'annulent,
  • relatif à un habitacle / référentiel, lorsque le corps et ce référentiel subissent la même accélération de pesanteur.

application:

En mathématiques, une application est une relation entre 2 ensembles d'éléments telle que chaque élément de l'ensemble de départ correspond à un et un seul élément de l'ensemble d'arrivée.


approximation de Gauss:

En optique géométrique, l'approximation de Gauss (ou approximation paraxiale) est l'approximation qui consiste à supposer que le miroir est de petite ouverture, et que les objets sont situés au voisinage de l'axe principal, de sorte que les rayons incidents soient peu inclinés sur la normale (angles d'incidence i petits).

Carl Friedrich Gauss est un mathématicien, astronome et physicien allemand (1777 - 1855).


arc de cercle:

Un arc de cercle est un morceau de cercle.


arc sinus:

L'arc sinus (notation: arcsin ou asin) est la fonction réciproque du sinus: sinθ = a <==> arcsin a = θ

De la même façon:
L'arc cosinus (notation: arccos ou acos) est la fonction réciproque du cosinus: cosθ = a <==> arccos a = θ
L'arc tangente (notation: arctg ou atan) est la fonction réciproque du tangente: tgθ = a <==> arctg a = θ


argument:

L'argument d'un sinus ou d'un cosinus est la valeur de l'angle dont on veut calculer le sinus/cosinus. C'est un nombre sans dimension.


astigmatisme:

L'astigmatisme est un défaut de l'oeil qui consiste en une différence de la courbure du cristallin selon la direction, et donc de la convergence selon la direction d'observation.


asymptote:

Une asymptote est une droite vers laquelle tend une courbe, c.à.d. que plus en avance le long de cette courbe, plus elle se rapproche de la droite, mais sans jamais la toucher.


avantage mécanique:

L'avantage mécanique AM, pour un levier sur lequel s'exercent deux forces £FA (force motrice appliquée) et £FR(force de résistance) est le rapport des normes de ces forces: AM = FR/FA.
C'est donc un facteur par lequel est multiplié l'effet de la force appliquée, grâce au levier.

Ce rapport est égal au rapport inverse des bras de levier: AM = XA/XR

unité: sans


axe de coordonnées:

Un axe de coordonnées est une droite orientée avec un point de référence, appelé origine de l'axe, qui permet d'indiquer la valeur que prend une variable.


axe de rotation:

Pour un mouvement circulaire, l'axe de rotation est un axe passant par le centre de la trajectoire circulaire et perpendiculaire à celle-ci.


axe des abscisses:

L'axe des abscisses est l'axe de coordonnées sur lequel on reporte l'abscisse des points que l'on veut représenter.


axe des ordonnées:

L'axe des ordonnées est l'axe de coordonnées sur lequel on reporte les ordonnées des points que l'on veut représenter.


axe optique:

Deux significations différentes:

  1. L'axe optique est l'axe principal commun à un ensemble de dioptres sphériques.
  2. L'axe optique, dans certains cristaux, est aussi l'axe selon lequel la célérité des ondes ordinaires et extraordinaires est la même.

axe principal:

L'axe principal d'un miroir sphérique ou d'un dioptre sphérique est la droite normale à la calotte sphérique qui passe par son centre de courbure C et par son sommet S.

Un axe secondaire d'un miroir sphérique ou d'un dioptre sphérique est une autre droite passant par son centre de courbure et par un autre point de la calotte sphérique.


axial / radial:

adj.: axial = dirigé selon l'axe du problème, radial = dirigé selon un rayon du problème.

Recherche alphabétique:


Dernière modification le 11/06/2018