UCLouvain BXL logo 2018

Applications Didactiques de Physique

Lexique - M

machine thermique:

Une machine thermique est un appareil qui permet la conversion de chaleur en travail ou l'inverse.


maille:

Une maille est, dans un circuit électrique, un circuit fermé (une boucle fermée). Cela peut être le circuit tout entier ou, le plus souvent, une partie de ce circuit, le circuit étant alors un assemblage de mailles. Une maille est constituée de différentes sections appelées branches.


manomètre:

Un manomètre est un appareil qui sert à mesurer la pression par la force exercée par le fluide sur une surface.
La pression est indiquée par rapport à une pression de référence (souvent la pression atmosphérique).


masse:

En mécanique classique, la masse m d'un corps est un scalaire positif qui dépend de la quantité et du type de matière de ce corps.
C'est la constante de proportionnalité entre la force totale appliquée à ce corps (cause) et son accélération (effet) (voir loi de la dynamique de Newton).

Elle mesure l'inertie du corps à la translation (appelée parfois masse d'inertie ou masse inerte). Elle apparait aussi dans la loi de la gravitation universelle (on l'appelle alors parfois masse gravitationnelle). On a pu montrer avec une très grande précision que la masse d'inertie est égale à la masse gravitationnelle.
Pour cette raison, on l'appelle tout simplement la masse.

Mais on a pu montrer qu'elle dépend aussi de l'énergie de liaison des composants du corps. En fait, la masse est une manifestation d'une forme d'énergie, l'énergie de masse Emasse = m . c2, où c est la célérité de la lumière.

Attention, une autre définition circule de façon fréquente, se basant sur la relation: Etot = M . c2, avec M = γ . m et qui a les dimensions d'une masse. Mais ce M ne représente pas la même notion de masse (grandeur caractéristique d'un corps), car il augmente avec la vitesse, c.à.d. qu'il dépend du référentiel de l'observateur.

Par abus de langage, on appelle parfois "masse" un objet possédant une masse non nulle.

unité:

SI: le kilogramme (kg)
CGS: le gramme (g)
pratique: la tonne (t), 1 t = 1 000 kg

Le gramme est défini comme la masse d'un centimètre cube d'eau distillée à la température de 4°C.

masse apparente:

La masse apparente m' est le poids apparent divisé par g.

unité:
SI: le kilogramme (kg)
CGS: le gramme (g)

masse linéique (ou linéaire):

La masse linéique μ est la masse par unité de longueur : μ = m / L

unité:
SI: kg/m
CGS: g/cm

masse molaire:

La masse molaire M est la masse d'1 mole.

unité:
SI: kg/mol
CGS: g/mol

masse volumique:

La masse volumique ρ est la masse par unité de volume : ρ = m / V
On l'appelle aussi masse spécifique.

unité:
SI: kg/m3
CGS: g/cm3

matrice:

Une matrice est un tableau de valeurs numériques.


mélange additif / soustractif:

Un mélange de 2 couleurs est additif s'il est obtenu par superposition de faisceaux lumineux de 2 couleurs différentes.

Un mélange de 2 couleurs est soustractif s'il est obtenu par de la lumière réfléchie ou transmise par le mélange de 2 pigments qui absorbent chacun une autre fréquence.


mesurer:

Mesurer une grandeur signifie la comparer à une grandeur de référence de même nature prise par convention comme unité.


mètre:

Le mètre (m) est l'unité de longueur du système internationnal. C'est la distance parcourue par la lumière dans le vide en 1 / 299 792 458 de seconde.


micro-ondes:

Les micro-ondes sont des rayonnements électromagnétiques dont les fréquences sont entre celles de l'infrarouge et celles des ondes radio (environ entre 1 et 300 GHz - longueurs d'onde environ de 30 cm à 1 mm).


microscope:

Le microscope est un appareil servant à observer de très petits objets. Afin d'obtenir une image virtuelle agrandie, on associe 2 lentilles:

  • un objectif, qui est une lentille convergente, placée du côté de l'objet, qui va donner une image réelle agrandie,
  • et un oculaire, qui est une lentille convergente servant de loupe par laquelle on observe l'image formée par l'objectif.

miroir plan:

Un miroir plan est un miroir dont la face réfléchissante est plane.


miroir sphérique:

Un miroir sphérique, ou miroir courbe, est une calotte sphérique dont une des deux faces est réfléchissante.

Il y a deux types de miroirs sphériques: les miroirs concaves (ou convergents) et les miroirs convexes (ou divergents).


mole:

La mole (mol) est une unité de comptage d'une quantité de matière (comme on dirait une centaine). 1 mole d'atomes = 6 . 1023 atomes,
ce nombre étant le nombre d'atomes de carbone 12 contenu dans 12 g de carbone 12 (= nombre d'Avogadro).


molécule polaire:

Une molécule polaire est une molécule dont le centre de gravité des charges positives ne coïncide pas avec celui des charges négatives. L'ensemble de ces 2 charges résultantes forme un dipôle permanent.


moment angulaire:

La grandeur physique qui joue un rôle analogue à la quantité de mouvement dans le cas des rotations est le vecteur moment angulaire £L.

a - Dans le cas d'un objet ponctuel, on a £L = r Λ p

  • r est le vecteur position du point par rapport à une origine qu'il faut spécifier,
  • p est sa quantité de mouvement.

£L un vecteur perpendiculaire au plan formé par r et p.
Sa grandeur est L = r . p . sinθ, où θ est l'angle entre r et p.

Lors d'une rotation, en plaçant l'origine au centre du cercle on a £L = I . £ω
£ω est la vitesse angulaire de l'objet.

b - Le moment angulaire total d'un solide en rotation est donné par la somme vectorielle des moments angulaires de tous les points qui constituent le solide £L = ∑ ri Λ pi

La direction du vecteur £L coïncide avec l'axe de rotation si celui-ci est un axe de symétrie du solide.
Dans ce cas, pour tout le solide: £L = I . £ω

Le moment angulaire total est CONSERVE dans un SYSTEME ISOLE.

On distingue:

  • le moment angulaire de spin (rotation du solide sur lui-même), £S, et
  • le moment angulaire orbital (mouvement de translation du solide sur une trajectoire circulaire), £L ou l.

unité: (SI) le kg.m2/s


moment de fléchissement:

Le moment de fléchissement est le moment de force lié au couple de fléchissement.

unité: (SI) le N.m


moment de force:

Tout comme une force appliquée à un objet est ce qui cause un changement du vecteur vitesse de cet objet, un moment de force appliqué à un objet est ce qui cause un changement du vecteur vitesse angulaire de cet objet.

Le moment de force £M = r Λ £F par rapport à un point P est un vecteur perpendiculaire au plan formé par les vecteurs r et £F , dont le sens est donné par la règle du tire-bouchon tournant de r vers £F (r, appelé "bras de levier", est le vecteur joignant le point d'application de la force £F à une origine P. Il est parfois aussi noté £δ.).

On définit aussi le bras de levier effectif (reff) comme la composante du bras de levier perpendiculaire à la force, et la force effective (£Feff) comme la composante de la force perpendiculaire au bras de levier.

attentionDans certains chapitres, ce qu'on appelle bras de levier est le bras de levier effectif.

unité: (SI) le N.m


moment de rappel:

Le moment de rappel £Mr est le moment de force qui provient d'une force de rappel tangentielle à la surface d'un solide auquel on applique une torsion.
Exemple: on a un moment de rappel dans le cas d'un ressort spiral, ou de la torsion d'un fil, ....

Il est proportionnel à l'élongation angulaire, de même direction mais de sens opposé:
£M = -k . £θ (la constante de proportionnalité k, parfois noté D, est appelé le coefficient de torsion).

unité: (SI) le N.m


moment de rupture:

Lors de la torsion d'un solide, le moment de rupture est le moment de torsion à partir duquel il y a rupture. Il correspond à un angle de torsion appelé l'angle de rupture.

unité: (SI) le N.m


moment de torsion:

Le moment de torsion est, en déformation des solides, le moment de force qui résulte de l'application d'une force tangentielle à la surface d'un solide (force de torsion) entrainant une torsion de celui-ci (rotation des sections transversales).

Dans le cas statique, il est de même norme, de même direction mais de sens opposé au moment de rappel:
£M = k . £θ (la constante de proportionnalité k, parfois noté D, est appelé le coefficient de torsion).

unité: (SI) le N.m


moment d'inertie:

Le moment d'inertie I d'un corps/ensemble de corps est un scalaire qui décrit la répartition de la masse dans l'espace par rapport à un axe (fixe par rapport à ce corps/ensemble de corps). Tout comme la masse mesure l'inertie du corps à la translation, le moment d'inertie mesure l'inertie du corps à la rotation.

I = ∑ mi . Ri2 est le moment d'inertie autour d'un axe d'un solide constitué des masses mi , Ri étant la distance entre la masse m et cet axe.

En prenant des masses de plus en plus petites, on obtient pour un solide continu:
I = ∫  R2 . dm

unité: (S.I.) le kg . m2

! Il existe une autre grandeur appelée moment d'inertie, en déformation des solides:

Le moment d'inertie de la section droite d'un solide (ou moment quadratique), noté J ou IS est une grandeur qui tient compte de la géométrie d'une section d'un solide qui plie par rapport à un axe ou à un point, et qui intervient dans la formule de flexion (calcul du moment de fléchissement).

unité: (S.I.) le m4


moment dipolaire:

Le moment dipolaire p d'un dipôle électrique

  • est un vecteur p
  • dirigé de la charge -Q vers la charge +Q
  • et dont la norme est p = Q . d (d étant la distance entre les 2 charges).

unité: (S.I.) le coulomb.mètre (C.m)
ancienne unité, encore utilisée pour les molécules: le debye (D) avec 1 debye = (1/3) . 10-29 C.m

Peter Debye est un physicien germano-américain (1884 - 1966).


moment magnétique:

Le moment magnétique m (ou £μ) d'un dipôle magnétique, ou moment magnétique dipolaire, ou moment dipolaire magnétique, est le vecteur m (ou £μ) (= I . £S dans le cas du courant dans une spire) dirigé du Sud vers le Nord de ce dipôle magnétique, et qui est tel que le moment de force qui tend à orienter le dipôle (Sud-Nord) dans le sens du champ magnétique extérieur peut être calculé par £M = m Λ £Bext

Le moment magnétique orbital (morb) est le moment magnétique provenant du mouvement de translation sur une trajectoire circulaire d'une particule chargée.
Le moment magnétique de spin (mspin) est un moment magnétique intrinsèque des particules.

unité: (S.I.) le A.m2


moment polaire:

Le moment polaire (IP) d'une section d'un solide est, en déformations, une grandeur qui intervient dans le moment de torsion, et qui tient compte de la géométrie du solide.
On distingue les moments polaires par rapport au point central de la section (IP), et ceux par rapport à 2 axes orthogonaux X et Y (Ix et Iy).

unité: (S.I.) le m4


monochromatique:

Une lumière monochromatique est une lumière possédant une fréquence bien déterminée.


montage potentiométrique:

Le montage potentiométrique est un montage permettant d'obtenir une différence de potentiel variable à partir d'un générateur fournissant une différence de potentiel fixe.
On utilise pour cela une résistance à curseur (ou potentiomètre), dont on connecte toute la longueur au générateur, et la différence de potentiel variable est obtenue entre une des extrémités et un point de la résistance que l'on peut déplacer grâce au curseur.


moteur:

Un moteur est une machine qui transforme de l'énergie (électrique, calorifique, chimique, ...) en travail (donc création d'un mouvement).

  • moteur électrique:

Un moteur électrique est un appareil qui se met en mouvement de rotation grâce à l'interaction d'un courant électrique avec un champ magnétique.

Moteur en fonctionnement normal: c-à-d. quand il tourne. (>< bloqué c-à-d quand on l'empêche de tourner)

Le rotor, constitué d'enroulements de fils conducteurs (spires), est la partie du moteur qui tourne. (L'autre partie étant la bobine qui crée le champ magnétique)

Un moteur série est un moteur où la bobine qui crée le champ magnétique est montée en série avec le rotor, un moteur parallèle est un moteur où la bobine et le rotor sont en parallèle.

La résistance interne du moteur est la résistance des fils conducteurs qui constituent les spires du rotor.

  • moteur thermique:

Un moteur thermique est un moteur dont l'énergie est fournie par une source de chaleur, et dont le fonctionnement est basé sur le cycle de Carnot.


mouvement brownien:

Le mouvement brownien est un mouvement désordonné et incessant d'agitation des molécules.


mouvement circulaire:

Un mouvement circulaire est un mouvement dont la trajectoire est un cercle.


mouvement circulaire quelconque (MCQ):

Un mouvement circulaire quelconque est un mouvement circulaire dont l'accélération angulaire varie en fonction du temps.


mouvement circulaire uniforme (MCU):

Un mouvement circulaire uniforme est un mouvement circulaire dont la vitesse angulaire est constante.


mouvement circulaire uniformément accéléré (MCUA):

Un mouvement circulaire uniformément accéléré est un mouvement circulaire dont l'accélération angulaire est constante.

Quand on l'oppose au MCUD, on spécifie en plus que cette accélération est de même sens que le vecteur vitesse angulaire.


mouvement circulaire uniformément décéléré (MCUD):

Un mouvement circulaire uniformément décéléré est un mouvement circulaire dont l'accélération angulaire est constante et de sens opposé au vecteur vitesse angulaire.


mouvement circulaire uniformément varié (MCUV):

Un mouvement circulaire uniformément varié est un mouvement circulaire dont l'accélération angulaire est constante. (mouvement accéléré ou décéléré).


mouvement de rotation:

Un mouvement de rotation d'un solide indéformable est un mouvement dans lequel les points qui constituent ce solide tournent sur des trajectoires circulaires centrées sur un même axe et avec la même vitesse angulaire, changeant l'orientation du solide dans l'espace.


mouvement de translation:

Un mouvement de translation d'un solide indéformable est un mouvement dans lequel tous les points qui constituent ce solide ont la même vitesse à tout moment. Dans ce type de mouvement, tout segment du solide reste parallèle à lui-même tout au long du mouvement.
Un point a donc toujours un mouvement de translation, que ce soit un point matériel ou un point fictif comme le centre de masse d'un solide.


mouvement hélicoïdal:

Un mouvement hélicoïdal est un mouvement dont la trajectoire est en forme d'hélice, en colimaçon. C'est la combinaison d'un mouvement circulaire et d'un mouvement rectiligne.


mouvement orbital:

Un mouvement orbital est le mouvement d'un corps qui tourne autour d'un autre (planète autour du soleil, satellite autour de la Terre, électron autour du noyau, ...), sur une trajectoire appelée orbite.


mouvement oscillatoire harmonique (MOH) :

Un mouvement oscillatoire harmonique (ou vibration) est le mouvement de la projection sur une droite d'un point en mouvement circulaire uniforme. C'est un type de mouvement périodique.

Dans ce type de mouvement, la positon, mesurée par rapport à la position d'équilibre (= l'élongation), est solution d'une équation différentielle du second degré: la dérivée seconde de l'élongation du corps par rapport au temps est proportionnelle à l'élongation, avec une constante de proportionnalité négative.
La solution peut s'écrire avec un sinus ou un cosinus.


mouvement périodique:

Un mouvement est périodique s'il se reproduit identique à lui-même pendant des intervalles de temps successifs égaux (appelés cycles).


mouvement rectiligne:

Un mouvement rectiligne est un mouvement dont la trajectoire est une droite.


mouvement rectiligne quelconque (MRQ):

Un mouvement rectiligne quelconque est un mouvement rectiligne dont l'accélération varie en fonction du temps.


mouvement rectiligne uniforme (MRU):

Un mouvement rectiligne uniforme est un mouvement rectiligne dont la vitesse est constante.


mouvement rectiligne uniformément accéléré (MRUA):

Un mouvement rectiligne uniformément accéléré est un mouvement rectiligne dont l'accélération est constante et de même sens que le vecteur vitesse.

Quand on l'oppose au MRUD, on spécifie en plus que cette accélération est de même sens que le vecteur vitesse.


mouvement rectiligne uniformément décéléré (MRUD):

Un mouvement rectiligne uniformément décéléré est un mouvement rectiligne dont l'accélération est constante et de sens opposé au vecteur vitesse.


mouvement rectiligne uniformément varié (MRUV):

Un mouvement rectiligne uniformément varié est un mouvement rectiligne dont l'accélération est constante. (mouvement accéléré ou décéléré)


moyenne:

La moyenne d'un ensemble de valeurs réelles est la valeur que devraient avoir tous les individus d'une population (ou d'un échantillon) pour que leur "total" (somme, produit, ...) soit le même.

Dans la plupart des cas, le total est la somme des valeurs individuelles. La moyenne est alors la moyenne arithmétique
C'est d'ailleurs cette moyenne dont on parle dans le langage courant. Elle se calcule en faisant la somme de toutes les valeurs individuelles divisée par le nombre de valeurs.

On peut généraliser ce concept de moyenne arithmétique d'un nombre fini de réels à la moyenne d'une fonction (intégrable) sur un intervalle [a,b]; la somme sera remplacée par l'intégrale sur le segment, et on divisera cette intégrale par la longueur (b - a).

Lorsque les valeurs individuelles sont réparties selon une distribution de Gauss (pour faire simple, une cloche, symétrique), la valeur moyenne de la distribution de Gauss est la valeur la plus probable, le sommet de la cloche (courbe).

Pour des valeurs pouvant être aussi bien positives que négatives et dont la moyenne est nulle, on définit aussi la valeur quadratique moyenne, qui est la racine carrée de la moyenne du carré des valeurs (valeurs discrètes ou fonction continue). Exemples: écart quadratique moyen, vitesse quadratique moyenne, tension et courant efficaces.


myope:

L'oeil myope est un oeil trop convergent. Le P.R. est plus petit que celui de l'oeil emmétrope.

Une personne myope est une personne ayant des yeux myopes.

myopie: nom donné au défaut de l'oeil myope.

Recherche alphabétique:


Dernière modification le 8/02/2018