TNA FELLOWSHIPS

SECOND CALL FOR TNA FELLOWSHIPS

The CLS INFRA Fellowship Programme provides access to a wide range of data, tools and knowledge. Scholars from literary studies or with an interest in Computational Literary Studies methods are invited to apply for a fellowship grant in one of our infrastructure providers. Successful applicants will not only obtain free-of-charge physical access to the infrastructure, but in the context of the overall project they will become part of the larger CLS community. By responding to one of our calls, applicants may have the opportunity to:

  • Interact with experts;
  • Receive advice on ongoing projects;
  • Learn how to use the ecosystem of data, tools and standards;
  • Assemble new literary corpora;
  • Profit from hands-on training and support.

Fellowships grants will cover housing and subsistence costs as well as travel to and from the host institution*. The CLS INFRA Fellowships are funded by the European Union under the rules of transnational access.

Calls for fellowship grants will be launched twice a year for a total of six calls. Scholars from the European Union and beyond are eligible to apply. CLS INFRA fellowship grants will typically cover travel and subsistence costs. Successful applicants are expected to join the chosen infrastructure for a period of 4 to 12 weeks. However, shorter residencies will be also taken into consideration.

The second call will be open from Monday 18 April 2022 to Monday 23 May 2022.

Apply for a TNA fellowship and find out more information on the Eligibility Requirements and the Terms and Conditions here.DARIAH ERIC is leading the Transnational Access Fellowship Programme (TNA) and is responsible for the management and oversight of the TNA selection process. *Please note that the University of Potsdam is not accepting TNA Fellowship Applications during this call. 

All information about the TNA fellowship can be found here: https://clsinfra.io/opportunities/tnafellowships/ & https://clsinfratna.sciencescall.org/.

Contact: julie.birkholz @ ugent.be

UCLouvain, fusion avec Saint-Louis Bruxelles : une étape décisive

Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé, en première lecture, un avant-projet de décret qui doit permettre une fusion effective de l’Université catholique de Louvain et de l’Université Saint-Louis Bruxelles pour la rentrée de septembre 2023.

En 2017, les communautés des deux universités s’étaient prononcées très largement en faveur de la fusion des deux institutions. Une étape importante vient d’être franchie avec l’approbation en première lecture de l’avant-projet de décret.

Même si plusieurs étapes doivent encore être réalisées avant le vote de ce décret par le parlement, l’UCLouvain et l’Université Saint-Louis Bruxelles se réjouissent de cette évolution.

Lire aussi : L’UCL et l’USL-B : en route vers la fusion

Comparative Materialities: Media, Literature, Theory (Cfp)

Appel / Cfp

Matérialités comparatives : Médias, littérature et théorie / Comparative Materialities: Media, Literature, Theory

Le group de recherche de / Research Group of the

l’Association Littérature Comparée Canadienne / Canadian Comparative Literature Association

les themes de cet hiver : le jeu et jouer / this winter’s theme: play

dans la littérature, le cinéma, la culture numérique… / in literature, cinema, digital and networked culture…

Contactez les adresses électroniques figurant sur l’affiche ci-dessus ! / reach out to the contacts on the poster above!

Écrire/interpréter le spirituel en littérature Quelques outils méthodologiques

page1image416
page1image584

Séminaire LARCA – Axe « Frontières du littéraire » organisé par Claude Le Fustec

Ce séminaire se focalise dans un premier temps (janvier 2022) sur la méthodologie littéraire ; le second (avril 2022) se centrera sur des courants de pensée.

Le premier volet propose, en deux séances de deux heures chacune, une boîte à outils conceptuels et sémiologiques pour analyser l’écriture et l’interprétation du spirituel en littérature.Le spirituel peut être thématisé et plus ou moins consciemment programmé par l’auteur dansl’écriture du texte. Une actualisation du spirituel peut aussi s’éprouver au moment de la réception,c’est-à-dire relever de l’interprétation des signes. Les formes de cette expression ou de cetteréception sont extrêmement variables en contexte contemporain, car contrairement aux époques où elles s’ancraient ouvertement dans des traditions religieuses, elles se présentent désormais en contexte de laïcité et sans cadrage institutionnalisé.

L’objectif des séances est d’éclairer les aspects esthétiques de la mise en œuvre du spirituel. Il s’agit de comprendre ce que la littérature met en œuvre en vue d’exprimer (pour l’auteur) ou de ressentir (pour le lecteur) une expérience du spirituel.

On propose ici une approche sémiotique qui se focalise dans un premier temps (21 janvier) sur le fonctionnement sémiotique de la figure. Sa mise en œuvre permet d’exprimer entre autresl’épiphanie ou le kérygme. Dans un second temps (28 janvier), on observe les potentialités signifiantes de la structure du récit, en particulier pour rendre compte du phénomène del’initiation ou la mise en œuvre du mythe du sauveur.

Ce séminaire est co-animé en dialogue par Myriam Watthee-Delmotte et Claude Le Fustec. Durant la première heure de chaque séance, la théorie littéraire est présentée à l’appui d’exemplestirés de la littérature française contemporaine. La seconde heure est consacrée à l’analyse de la littérature anglo-américaine.

Intervenantes :

Claude Le Fustec

Maître de Conférences en littérature américaine, Université Rennes 2, Chercheuse en délégation au LARCA (UMR 8225)
claude.le-fustec@orange.fr
https://perso.univ-rennes2.fr/claude.lefustec

Myriam Watthee-Delmotte

Directrice de recherches du FNRS et Professeure émérite de littérature française contemporaine àl’UCLouvain, Membre titulaire de l’Académie Royale de Belgique, Directrice de la Classe des Lettres et des Sciences morales et politiques
watthee@gmail.com

https://fr.wikipedia.org/wiki/Myriam_Watthee-Delmotte

Les séances se déroulent de 15h à 17h à l’Université de Paris, UFR Études Anglophones, Bâtiment Olympe de Gouges, Place Paul Ricœur, Paris 13e, Salle OdG 830. Elles sont accessibles en mode virtuel :https://zoom.us/j/98797786793?pwd=Y0RrUHhLWDJGYmNJSUJyTmsxQ3RtQT09
ID de réunion : 987 9778 6793

Code secret : 2mgUc0

Séminaires à l’initiative du réseau Theorias : https://intranet.univ-rennes2.fr/ace/reseau-theorias

Computational Literary Studies Fellowships

The CLS INFRA Fellowship Programme provides access to a wide range of data, tools and knowledge. Scholars from literary studies or with an interest in Computational Literary Studies methods are invited to apply for a fellowship grant in one of our infrastructure providers. Successful applicants will not only obtain free-of-charge physical access to the infrastructure, but in the context of the overall project they will become part of the larger CLS community. By responding to one of our calls, applicants may have the opportunity to:

  • Interact with experts;
  • Receive advice on ongoing projects;
  • Learn how to use the ecosystem of data, tools and standards;
  • Assemble new literary corpora;
  • Profit from hands-on training and support.

Fellowships grants will cover housing and subsistence costs as well as travel to and from the host institution. The CLS INFRA Fellowships are funded by the European Union under the rules of transnational access. DARIAH ERIC is leading the Transnational Access Fellowship Programme (TNA) and is responsible for the management and oversight of the TNA selection process.

Calls for fellowship grants will be launched twice a year for a total of six calls. Scholars from the European Union and beyond are eligible to apply. CLS INFRA fellowship grants will typically cover travel and subsistence costs. Successful applicants are expected to join the chosen infrastructure for a period of 8 to 12 weeks. However, shorter residencies will be also taken into consideration.

The first call will be open from Monday 1 November 2021 to Monday 6 December 2021.

CLS INFRA has received funding from the European Union’s Horizon 2020 Research and Innovation Programme under Grant Agreement no. 101004984

flag_yellow_high_1_.jpg

More info: https://clsinfratna.sciencescall.org

Contact: Prof. Julie M. Birkholz (julie.birkholz@ugent.be)

La Chaire Altissia dans MAGAZINE PROF

Libres propros 

L’ubiquité du numérique : réalité d’aujourd’hui et responsabilité de façonner l’avenir

Article publié le 26 / 03 / 2021.

Cette rubrique invite un/des expert(s) à faire part d’un message jugé important dans le contexte actuel. Chris Tanasescu est titulaire de la Chaire Altissia qui, au-delà des savoirs parcellaires, mêle sciences humaines et technologie au service des étudiants et étudiantes d’aujourd’hui.

Nous entendons de plus en plus parler du virage numérique dans notre culture, de l’ère (post)numérique, ou encore de la/des culture(s) contemporaine(s) de la connectivité. Ces termes font référence à l’omniprésence du numérique qui pénètre profondément et remodèle fondamentalement tous les aspects de notre culture, de notre quotidien, jusqu’à nos vies personnelles, nos pensées et nos sentiments.

Cette évolution comporte des avantages multiples, mais aussi des inconvénients potentiels ou, parfois, des aspects potentiellement menaçants. Dans ce contexte, le défi pour un instructeur est, tout en sensibilisant les étudiantes et étudiants aux transformations profondes et étendues apportées par le numérique, de les amener à l’intégrer de manière organique dans leurs activités éducatives scolaires et extrascolaires et à (re)penser le numérique de manière critique et créative. Le numérique change en fait nos disciplines et change aussi la société.

Chris Tanasescu, titulaire de la Chaire Altissia à la Faculté de philosophie, arts et lettres de l'UCLouvain, et professeur en humanités numériques

Chris Tanasescu, titulaire de la Chaire Altissia à la Faculté de philosophie, arts et lettres de l’UCLouvain, et professeur en humanités numériques

Les avantages et les défis des données, de l’intelligence artificielle et de l’algocratie

Le numérique a apporté des changements majeurs dans tous les domaines de la vie et dans toutes les disciplines, à tel point que, dans l’éducation, il a souvent été considéré comme le moteur de l’innovation contemporaine inter et trans-disciplinaire. Bien que les universitaires ne s’accordent pas toujours sur ce que sont les humanités numériques (de l’analyse informatique des textes littéraires, par exemple, à la gestion automatique des données sur les sciences humaines et sociales), l’omniprésence des méthodes, outils, et applications numériques utilisés dans la recherche et l’éducation, est un fait.

Pourtant, cette omniprésence a ses pièges et ses inconvénients. Tout se transforme en données et, comme l’affirme une publication bien connue (dirigée par Lisa Gitelman) dans son titre même, « les données brutes (raw data) sont un oxymore ». Les données ne sont jamais crues, elles sont toujours… cooked (cuites) ; elles sont rhétoriques, elles illustrent certaines idéologies.

De plus, si tout est données, alors nous le sommes aussi. Le simple fait de surfer sur Internet, de faire des recherches sur les moteurs de recherche ou d’être actif dans les médias sociaux fait de nous des données exploitables par divers acteurs économiques ou politiques. Le concept de « dataveillance » fait référence à de tels phénomènes : nous sommes nous-mêmes devenus la ressource de collecte de données, dans un système qui se nourrit vampiriquement de nos identités, de nos « likes » et de nos habitudes quotidiennes. 

Les utilisateurs sont ainsi regroupés dans les Big Data dont on parle beaucoup, ce qui soulève de graves questions d’ordre éthique et épistémologique. Nous définissons les Big Data comme un phénomène qui repose sur l’interaction de plusieurs facteurs (technologie, analyse et, notamment, mythologie). Il ne s’agit pas seulement d’une question d’échelle et il ne suffit pas de la considérer en termes de proximité ou distance. Il s’agit plutôt d’un changement profond au niveau de l’épistémologie et de l’éthique.

Big Data recadre des questions-clés sur la constitution des connaissances, la manière dont nous devrions nous engager avec l’information, et la nature et la catégorisation de la réalité. Trop souvent, les Big Data permettent la pratique de l’apophenie : voir des modèles là où il n’y en a pas, simplement parce que d’énormes quantités de données peuvent offrir des connexions qui rayonnent dans toutes les directions. Dans un exemple notable, un auteur a démontré que les techniques d’exploration de données pouvaient montrer une corrélation forte mais fallacieuse entre les changements de l’indice boursier S&P 500 et la production de beurre au Bangladesh…

Qu’est-ce qui peut vraiment nous aider à analyser avec précision ces énormes quantités de données ? Les algorithmes et, en particulier, l’intelligence artificielle. L’un des changements de haut niveau les plus importants dans la conception des algorithmes ces dernières années est le passage des algorithmes « descendants » (top-down) (dans lesquels un programmeur ou une équipe de programmeurs définit de manière exhaustive l’ensemble des règles de l’algorithme) aux algorithmes d’apprentissage machine
« ascendants » (bottom-up) (dans lesquels l’algorithme reçoit une règle d’apprentissage et est formé sur de grands ensembles de données afin de développer ses propres règles).

Mais les algorithmes ascendants créent néanmoins certains problèmes en ce qui concerne la transparence et l’opacité des systèmes d’intelligence artificielle, et particulièrement le système de gouvernance algorithmique.

Il existe en effet une volonté croissante d’externaliser le pouvoir de décision vers des systèmes de prise de décision basés sur des algorithmes. Mais un système de gouvernance algorithmique doit être conçu et mis en œuvre de manière à garantir à la fois son efficacité et sa légitimité. Nous devons nous assurer qu’il s’agit d’un moyen efficace pour atteindre un objectif politique, tout en restant équitable, ouvert et impartial sur le plan de la procédure.

Si certains auteurs estiment que l’algocratie peut être rendue à la fois efficace et éthique en prenant diverses mesures (en adoptant par exemple des architectures en chaine de blocs, blockchain), d’autres critiquent sévèrement la gouvernance algorithmique. L’auteure et penseuse belge Antoinette Rouvroy, par exemple, affirme qu’il est nécessaire de retourner à la réalité et de tourner le dos à l’optimisation sans fin, car l’algocratie représente « la mort du politique ». 

La promesse de l’éducation et de la recherche sur les cultures et l’éthique du numérique  

Les jeunes générations ont l’avantage d’être exposées au numérique et vivent dès leur plus jeune âge dans la « culture de la connectivité » (expression de José van Dijck). Elles peuvent donc poser des questions critiques sur la validité éthique de ces technologies, tout en étant conscientes et informées de ce qui se cache « sous le capot » des applications numériques et de l’intelligence artificielle, ou en étant capables de faire des recherches à ce sujet. 

Les cours, programmes et options universitaires — telles que celles offertes par la Chaire Altissia (1) en Cultures et éthique du numérique, à la Faculté de philosophie, arts et lettres (FIAL) de l’UCLouvain — dans les humanités numériques et l’application de perspectives critiques et réfléchies humanistes inter/trans-disciplinaires dans le numérique, tout en offrant de solides introductions à la programmation informatique, peuvent élargir les horizons des étudiants et les rendre plus compétitifs sur le marché du travail.

Mais ils peuvent aussi les rendre capables de construire des cultures, des communautés, et des technologies meilleures et plus équitables. Comme l’a déclaré l’universitaire Tobias Blanke, les deux contributions les plus remarquables des humanités numériques aux sciences humaines et à l’informatique sont la lecture à distance (distant reading, l’utilisation d’algorithmes dans la lecture automatiques de grandes quantités de textes humanistes) et la critique éthique de l’intelligence artificielle. 

C’est le grand défi et la mission passionnante que les éducateurs et les étudiants ont aujourd’hui la possibilité d’aborder et de mener à bien ensemble, en maitrisant et en remodelant le numérique pour un monde meilleur, éthiquement responsable et inclusif.

Chris TANASESCU

(1) La Chaire Altissia organise périodiquement des conférences en ligne. Infos via https://sites.uclouvain.be/chairealtissia.

En deux mots

Chris Tanasescu est le titulaire de la Chaire Altissia à la Faculté de philosophie, arts et lettres de l’UCLouvain, et professeur en humanités numériques.

Il est diplômé en anglais, en mathématiques et en informatique, donc il combine ses formations pour donner des cours interdisciplinaires et post-disciplinaires sur les approches numériques en sciences humaines et sociales, et faire des recherches en études littéraires, notamment sur la poésie contemporaine, en utilisant les dernières méthodes informatiques ou outils et logiciels numériques.

En outre, il est un poète et interprète (connu sous le nom de MARGENTO) qui utilise les technologies numériques (twitter.com/GraphPoem) et les approches inter-media et cross-artform (bit.ly/2Xzdk4p), en étant fidèle à sa propre conviction que le numérique transforme en permanence notre existence.

Plus d’infos MAGAZINE PROF N°49 : https://bit.ly/3y00nQj

HANDLING News

HANDLING : Writers Handling Pictures: a Material Intermediality (1880-today) est un programme de recherche financé par l’ERC (European Research Council) de 2019 à 2024, piloté par Anne Reverseau, et basé à l’université de Louvain-la-Neuve (UCLouvain, en Belgique).





Actualités et annonces





Penser avec les mains, film d’Adrien Genoudet, 2020.
Film documentaire réalisé lors de la journée d’étude « L’écrivain iconographe : manipulation et agencement d’images » , UCLouvain, 9 septembre 2019, dans le cadre du projet de recherche ERC HANDLING.  
La version intégrale (37 minutes) est visible sur la chaîne YouTube de l’UCLouvain.
En voici le trailer :

 





L’appel pour le troisième volet du cycle  Iconothèques vient d’être lancé. Cette rencontre sur les iconothèques d’écrivain·e·s contemporaines aura lieu à Montréal  les 7 et 8 avril 2022 sous la direction de Bertrand Gervais (UQAM), Corentin Lahouste (UCLouvain) et Anne Reverseau (FNRS / UCLouvain).
Vous avez jusqu’au 20 mars prochain pour envoyer vos propositions.

 




 “Quand l’image touche la littérature. Hapticité des rapports icono-poétiques (XXe -XXIe s.)”
L’appel à communications pour la journée qui aura lieu les 14 et 15 juin 2021  est ouvert pour quelques jours encore : jusqu’au 25 janvier 2021. 

N’hésitez pas à proposer quelque chose ! 





La Masterclass de Philippe De Jonckheere  « Fonds de tiroirs » (en journée) ainsi que la performance d’Adrien Genoudet « La mouche est dans le vinaigre » (en soirée) sont reportées au vendredi 26 mars 2021 à Kanal – Centre Pompidou (Bruxelles).
Réservations : groupehandling@gmail.com
 




Malgré la situation sanitaire due au coronavirus, la première partie de la résidence de l’écrivain Adrien Genoudet a eu lieu début décembre 2020, en format distanciel: 

– avec une séance du séminaire La main et l’image consacrée à Didi-Huberman (le 10 décembre)
– et la première séance de l’atelier d’écriture en partenariat avec l’école d’art La Cambre (le 14 décembre).

Comme écrivain, mais aussi chercheur en histoire visuelle, le jeune français a présenté aux étudiants de l’Atelier des Ecritures contemporaines dirigé par Gilles Collard, un projet pour les prochains mois : l’écriture de plusieurs récits depuis le vaste répertoire visuel des Archives de la Planète d’Albert Kahn.

Retrouvez le compte-rendu des ateliers sur notre site 





Retrouvez plus d’informations et d’autres événements dans  l’agenda HANDLING
 
 Le projet de recherche HANDLING est financé par une bourse « Starting Grant » de l’ERC (European Research Council) dans le cadre du programme « Horizon 2020 » (Grant agreement n° 804259).

Outils et resources

TAPoR

TAPoR — L’une des meilleures, des plus riches et des plus informées référentiel d’outils d’analyse de texte / traitement du langage naturel et d’autres ressources de humanités numériques !


CENTAL

CENTAL (Centre de traitement automatique du langage, UCLouvain) — Outils et ressources


DH TOOLS

DH Tools (Alan Liu)

Digital Humanities Tools — Un référentiel créé par Alan Liu. Certaines informations doivent être mises à jour et quelques recommandations ne sont pas les meilleures possibles, mais c’est toujours l’une des collections en ligne les plus riches et les plus utiles.


CLARIN

CLARIN — Outils et ressources de traitement du langage naturel.


OPEN SOURCE UCLouvain

OPEN SOURCE UCLouvain

L’Open Source à l’UCLouvain — Logiciels Open Source développés et / ou utilisés à l’UClouvain.

Option numérique

A qui s’adresse cette Option en cultures et éthique du numérique?

Aux étudiantes et étudiants de Master en FIAL. La plupart des programmes de FIAL vous permettent d’inclure les cours de cette option dans votre programme. Il n’y a pas de prérequis.

Deux cours obligatoires (10 crédits):
LFIAL2010 Chaire Altissia : Enjeux culturels et éthiques du numérique 5 crédits
LFIAL2020Chaire Altissia : Pratiques du numérique en sciences humaines5 crédits
Un cours parmi (5 crédits) :
LFIAL2630Méthodologie du traitement informatique des données textuelles 5 crédits
LFIAL2640Humanités numériques 5 crédits
LFIAL2650Analyse et édition de documents et données numériques en sciences humaines et sociales5 crédits
LFIAL2660Séminaire : pratique du numérique 5 crédits
LHIST2600Pratiques numériques dans les métiers de l’histoire
Ce cours est accessible uniquement à l’étudiant en master en histoire ou ayant suivi la mineure en histoire
5 crédits
LFILO2970Seminar on (ethical aspects of) the relation between science and society in a digital world 5 crédits
LCLIB2120Bibliothéconomie et bibliométrie : collections, services, ressources et médiation 5 crédits
LCLIB2130Le livre numérique 5 crédits
LFSA2202Ethics and ICT 5 crédits
LANTR2115Séminaire d’Anthropologie du Numérique : technologie, jeux vidéos et mondes virtuels 5 crédits
LCOMU2640Littératie médiatique 5 crédits
MCOMU2209Internet et société 5 crédits