Handling background home - Konrad HANDLING MANIEMENT, MANIPULATION, MANUTENTION Que font les écrivains des images qu’ils ont en main ?

Qui sommes-nous ?

Anne Reverseau

Anne_Reverseau_Handling_Team

ANNE REVERSEAU

Porteuse du projet HANDLING, lauréate d’une “Starting Grant” ERC en 2018

Ancienne élève de l’Ecole normale supérieure de Paris (2001), docteure de l’université Paris-Sorbonne (2011) et post-doctorante à la KULeuven, elle est depuis 2019 chercheuse qualifiée auprès du FNRS, rattachée au Centre de recherche sur l’imaginaire (CRI) de l’UCLouvain.

Anne Reverseau est spécialiste des modernités poétiques et des rapports entre littérature et photographie. Outre une monographie tirée de sa thèse, Le Sens de la vue. Le regard photographique de la poésie moderne (SUP, 2018), elle a publié de nombreux ouvrages collectifs portant sur le portrait photographique d’écrivain, l’esthétique documentaire dans l’entre-deux-guerres ou encore les livres illustrés que sont les portraits de villes et de pays. Elle est aussi commissaire d’exposition.

Voir ses publications et sa page Academia. Voir aussi son portrait « L’oeil et la plume » (en anglais: « The eye and the pen »).

Voir, enfin, le portrait vidéo réalisé par Ludwig Marion pour la série « Visages de la recherche », produite par l’UCLouvain (2019):

Équipe

Pauline Basso

Pauline Basso est actuellement doctorante de l’équipe de recherche HANDLING. Ancienne étudiante de l’UCLouvain, son mémoire de Master, dirigé par Michel Lisse et Christophe Meurée, portait sur Robert Pinget (« Le spectre dans le labyrinthe : Monsieur Songe comme fil d’Ariane de la création chez Robert Pinget », 2015). Elle a ensuite enseigné comme professeur de français à l’Institut technique de la Communauté française de Morlanwelz.

Son projet doctoral porte sur la manipulation de l’image matérielle dans la création littéraire des années 1950 à 1970, notamment chez Henry Bauchau et Michel Butor.

Elle a déjà publié dans le n°7 de la Revue internationale Henry Bauchau, « L’écriture à l’écoute ».

Jessica Desclaux

À compter de septembre 2019, Jessica Desclaux est titulaire d’une bourse post-doctorale au sein du programme HANDLING pour étudier les iconothèques d’écrivains de la Belle Époque, notamment les images issues des musées. Docteure de l’Université Paris-Sorbonne (2016), agrégée de Lettres modernes, elle a enseigné aux Universités de Paris-Sorbonne, d’Orléans, de Lorraine (Metz) et à l’ENS de Paris, avant d’être chercheuse post-doctorante au Centre Dominique-Vivant Denon au musée du Louvre (2017-2019).

Spécialiste de la littérature de la Belle Époque (1870-1920) et de génétique littéraire, elle a consacré sa thèse aux voyages de Maurice Barrès, sous la direction d’Antoine Compagnon, et mène depuis 2017 une recherche sur les écrivains, les critiques et les historiens de l’art au musée du Louvre. Dans ce cadre, elle a organisé deux journées d’étude, dont « Le Collège de France et le musée du Louvre. Les chaires d’esthétique et histoire de l’art » au sein du programme de recherche dirigé par le professeur Antoine Compagnon « Histoire globale du Collège de France. Passage des disciplines XIXe et XXsiècles », 4 avril 2019, Collège de France.

Elle a également dirigé le dossier « Le musée du Louvre et les écrivains entre deux siècles (1874-1925) » dans la Revue d’histoire littéraire de la France, 2019-3, p. 515-635.

Photo_Andrés Franco Harnache

Andrés Franco Harnache

Andrés Franco Harnache obtained a Bachelor’s degree in Philosophy at the National University of Colombia (Bogotá, 2012) and a second BA in Literature from the University of los Andes (Bogotá, 2013), before pursuing an MFA in Creative Writing at the University Pompeu Fabra (Barcelona, 2014) followed by an MA in Hispanic Studies at the University Lumière Lyon 2 (Lyon, 2019). Dived between creative and academic interests, his research has been centered on sociological aspects of literature and their impact on the evolution of literary tendencies. His MA dissertation, Le pari pour la consécration : un regard sociologique de 2666, explores the structures of the Hispanic literary field through the case study of Chilean writer Roberto Bolaño’s work. Similarly, in a chapter of Writing Manuals for the Masses: the Rise of the Literary Advice Industry Before and After Digitization (Macmillan, 2020), he studies the impact of the anglicized workshop poetics on recent Hispanic fiction.

As a doctoral fellow of HANDLING (2020-2023), his research focuses on the way photographs have been used by Francophone, Hispanic and Anglo-Saxon writers in their creative processes in relation to or in divergence from realism throughout the 20th and the 21st centuries. This research is co-supervised by Anne Reverseau and Marta Sábado Novau (UCL).

Corentin Lahouste

Corentin Lahouste, docteur de l’Université catholique de Louvain et chercheur au sein du Centre de recherche sur l’imaginaire, est associé au programme HANDLING qu’il a rejoint en octobre 2020 comme post-doctorant en charge de la période contemporaineIl est l’auteur d’une thèse, soutenue en mars 2019 et effectuée sous la co-direction de la professeure Myriam Watthee-Delmotte (UCLouvain) et du professeur Bertrand Gervais (UQÀM, Canada), consacrée aux figures, formes et postures de l’anarchique dans la littérature contemporaine en langue française du livre et de l’écran. Ses travaux ont nourri une vingtaine d’articles parus dans des revues telles que Studi FrancesiFixxion, ou encore Mémoires du livre/Studies in Book Culture. Il a codirigé, avec Myriam Watthee-Delmotte, le premier volume critique consacré à l’œuvre de l’écrivain français Yannick Haenel : Yannick Haenel, la littérature pour absolu (Hermann, 2020).

Il s’intéresse tout particulièrement aux liens entre littérature et politique et à la complexité et diversification médiatiques propres à la littérature francophone de l’extrême contemporain. Voir ses publications et sa page Academia.

Marcela Scibiorska

Post-doctorante de l’équipe HANDLING (2019-2021), Marcela Scibiorska étudie la valorisation des documents iconographiques dans les fonds d’écrivains, en particulier les archives des auteurs liés au surréalisme français.

Après avoir achevé sa thèse, intitulée « Les Albums de la Pléiade. Histoire et analyse discursive d’une collection patrimoniale » (KU Leuven/MDRN et Sorbonne Université, 2018) sous la direction de David Martens et de Dominique Maingueneau, elle a effectué un post-doctorat à l’Université de Lausanne sous la direction de François Vallotton, portant sur les portraits de pays et de villes dans la Guilde du Livre (2018-2019).

Elle s’intéresse plus largement aux interactions entre textes et images, notamment dans les revues surréalistes, mais aussi aux collections éditoriales d’un point de vue de leur hybridation générique et médiatique, aux modes de patrimonialisation de la littérature, ainsi qu’aux relations entre littérature et publicité.

Elle a publié, par exemple « Usages du document dans Documents 34. La revue surréaliste comme lieu d’hybridation » (avec Anne Reverseau) dans La Licorne, vol. 109, 2014, « ‘Homme de son temps, et du nôtre’. Les Albums de la Pléiade, un patrimoine littéraire vivant », dans Mémoires du livre / Studies in Book Culture, vol. 7, n°1, 2015, ou « L’auteur comme produit d’appel : les figures d’écrivains dans les ‘Albums de la Pléiade’ », dans Nottingham French Studies (à paraître en 2019).

Séverine De Visscher

Assistante administrative , Séverine De Visscher s’occupe de la communication interne et du suivi administratif pour l’équipe.

Elle travaille à l’UCLouvain depuis 2019 au sein de l’entité LIDAM à temps partiel. Elle a ajouté à son temps de travail un support administratif en INCAL et a rejoint l’équipe Handling en septembre 2020.

Elle a une expérience dans le secrétariat ainsi que dans la communication et pourra donc donner un support dans ces domaines, à savoir la mise à jour du site internet, la création d’une newsletter, l’organisation d’évènements…

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?