Statuts

CERCLE BELGE DE LINGUISTIQUE (CBL)

Terlinckstraat 27, 2600 Berchem


STATUTS en date du 20 mai 2006

Saskia Kindt (présidente), Laurence Rosier (vice-présidente), Patrick Dendale (secrétaire-trésorier), Bert Le Bruyn (webmaster)


Article 1

Le CBL est une association de fait qui réunit des linguistes belges ou travaillant en Belgique, éventuellement leurs associés étrangers, quels que soient leur domaine et langue de travail. Le CBL a les objectifs suivants:

a) la promotion de projets linguistiques belges en Belgique et à l’étranger
b) l’organisation de colloques et de journées de linguistique
c) la publication de travaux en linguistique
d) la promotion des publications des membres en Belgique et à l’étranger


Article 2
Le Comité du CBL comprend les fonctions suivantes:

a) le président: responsable du fonctionnement général de l’organisation et de l’édition de la revue Belgian Journal of Linguistics. Il/elle a un mandat de deux ans, éventuellement renouvelable d’un an.
b) le vice-président: président intérimaire et suppléant, contribuant au fonctionnement général de l’organisation. Il/elle a un mandat de deux ans, éventuellement renouvelable d’un an.
c) le secrétaire-trésorier: responsable des inscriptions et de l’administration financière. Il/elle a un mandat à durée indéterminée.
d) le webmaster: responsable du site web et des alertes (voir article 4). Il/elle a un mandat à durée indéterminée.

Le Comité se réunit deux fois par an pour discuter du fonctionnement du CBL.


Article 3

L’Assemblée Générale, comprenant tous les membres cotisant individuellement, se réunit annuellement, à la Journée de Linguistique (voir article 4). Les fonctions de l’Assemblée sont les suivantes:

a) l’évaluation des activités organisées par le Comité du CBL durant l’année précédant l’Assemblée Générale
b) l’approbation de propositions d’activités futures
c) l’élection du président et du vice-président du CBL (voir article 2), avec une majorité absolue

Tous les membres de l’Assemblée peuvent poser leur candidature pour les fonctions du Comité. Un équilibre entre membres néerlandophones et membres francophones du Comité est souhaitable.


Article 4

Le CBL organise les activités suivantes:

a) la Journée de Linguistique, organisée annuellement

But: donner la possibilité aux membres de présenter leurs projets de linguistique en cours.
Organisation: les organisateurs sont membre du CBL et proviennent du même institut de hautes études belge (lequel diffère d’année en année). L’organisation et le comité scientifique ne sont pas scindés.
Publication des actes: se fait en ligne sur le site du CBL après une procédure de sélection et d’évaluation, sous le titre Studies van de Belgische Kring voor  Linguïstiek, Travaux du Cercle Belge de Linguistique, Papers of the Linguistic  Society of Belgium.
Subventionnement: se fait en partie par le CBL, en partie par d’autres départements ou organisations.
Participation: gratuite. Seuls les membres peuvent activement proposer et faire une communication, les autres ne pouvant assister que de façon passive.

b) le Colloque Thématique, organisé annuellement

But: présenter des projets autour d’un thème linguistique spécifique.
Organisation: l’organisateur principal est membre du CBL et demande la collaboration d’autres membres ou non-membres. L’organisation et le comité scientifique sont scindés.
Publication des actes: se fait dans Belgian Journal of Linguistics (édition John Benjamins). Des éditions supplémentaires sont envisageables.
Subventionnement: se fait en partie par le CBL (e.a. de Belgian Journal of  Linguistics), en partie par d’autres départements ou organisations.
Participation: il y a une réduction considérable pour les personnes ayant cotisé l’année du colloque et l’année précédent (les cotisations rétroactives ne sont pas acceptées).

Pour toutes ces activités un équilibre entre organisateurs et instituts francophones et néerlandophones est souhaitable.

Les documents annonçant les activités, doivent comporter le logo du CBL.

Les activités sont organisées en collaboration étroite avec le Comité du CBL.


Article 5

La gestion du CBL se fait en général par voie électronique et comporte les moyens de communication suivants:

a) le site web : fournit des informations concernant l’histoire, les objectifs et les activités du CBL et comporte l’annuaire des membres (avec des informations sur leurs possibilités de contact, leurs activités d’enseignement et de recherche, etc.).
b) les ‘flashs’ par courriel : comportent des informations sur le fonctionnement et les activités du CBL.
c) les alertes par courriel : comportent des informations sur des activités linguistiques organisées par les membres, en Belgique et à l’étranger, et sur d’éventuels postes vacants en linguistique communiqués par les membres.


Article 6

Le CBL est membre du Comité International Permanent des Linguistes (CIPL).

Le CIPL organise:

a) un colloque, tous les cinq ans, avec publication des actes
b) l’édition d’une bibliographie linguistique, comportant des publications de n’importe quel sujet, et dans n’importe quelle langue. Les publications des membres du CBL peuvent être intégrées dans cette bibliographie s’ils le souhaitent.
c) des activités autour d’un thème spécifique (avec des subventions pour des groupes de recherche, des postes vacants pour des spécialistes, etc.)


Article 7

Les revenus du CBL s’expliquent par:

a) les cotisations des membres
b) les abonnements à Belgian Journal of Linguistics
c) les subventions de la Fondation Universitaire de Belgique pour Belgian Journal of  Linguistics
d) d’éventuelles contributions des éditeurs des numéros de Belgian Journal of Linguistics
e) les intérêts bancaires

Les principales dépenses du CBL sont destinées à:

a) la production et la maintenance du site web, y inclus l’usage du serveur
b) l’organisation des journées de linguistique et des colloques thématiques
c) l’achat des numéros de Belgian Journal of Linguistics pour les abonnés
d) l’envoi des numéros de Belgian Journal of Linguistics
e) la cotisation au Comité International Permanent des Linguistes
f) des prestations bancaires et postales
g) la récupération des frais faits par les membres du Comité dans le cadre de leur mandat


Article 8

En cas de dissolution du CBL, l’argent sera transmis à la Fondation Universitaire de Belgique (11 rue d’Egmont, 1000 Bruxelles), avec la mention explicite que l’argent s’utilisera pour promouvoir l’enseignement et la recherche en linguistique.


Article 9

Les statuts peuvent être changés à tout moment, à condition que les modifications soient communiquées à l’Assemblée Générale.