Bachelier en sciences de la motricité, orientation générale [180.0] - EDPH1BA

Années

Retour en début de pageObjectifs de la formation

Apporter la réponse de l'expert aux immenses besoins qu'éprouve notre société en termes de mouvement, tel est le défi que l'étudiant en éducation physique se prépare à relever dans sa pratique professionnelle. L'objectif de la formation en éducation physique (EDPH) proposée à la Faculté des Sciences de la motricité (FSM) est ainsi de devenir un professionnel du mouvement qui optimalise les potentialités motrices de l'homme et sa santé.
 
Le professionnel de l'éducation physique,  
  • maîtrise les caractéristiques du mouvement et de ses effets pour l'utiliser à des fins éducatives,
  • connaît les publics cibles notamment en termes d'âge et de caractéristiques motrices, physiologiques, psychologiques ou sociologiques.

 
Il est capable d'organiser, de communiquer et de mobiliser ses acquis de manière appropriée. Il a le souci d'évaluer avec rigueur ses pratiques et de les mettre à jour.
 
 


Retour en début de pageEvaluation

En première année, les professeurs mettent à disposition des étudiants des outils d'auto-évaluation via la plate-forme I-campus pour permettre aux étudiants d'évaluer la correspondance de leur travail avec les attentes de la formation universitaire.
 
Les examens sont organisés en deux sessions principales : une en janvier, l'autre en juin. La session de septembre est une session de rattrapage.
 
Pour les cours théoriques, l'évaluation se fait sur la base d'un examen écrit ou oral selon les cours et peut être combinée et / ou remplacée par des éléments d'évaluation continue.
 
Pour la formation pratique, l'évaluation est continue et éventuellement complétée par une évaluation finale. Dans certains cours de la formation pratique, des interrogation(s) et / ou un examen final sont également organisés pour vérifier l'acquisition des connaissances théoriques directement associées à la pratique.
 
Les modalités d'évaluation de chaque cours sont communiquées aux étudiants en début de cours. 
| 18/05/2011 |