Master [120] en sciences physiques [120.0] - PHYS2M

AnnéesTravail de fin d'étude


Retour en début de pageObjectifs de la formation

Le programme de master en sciences physiques forme à la maîtrise des lois fondamentales et des outils essentiels de la physique d’aujourd’hui, avec une finalité  qui permet l’entrée avec succès soit dans le monde de la recherche (finalité approfondie), soit dans le monde de l’enseignement (finalité didactique), soit dans le monde médical (finalité spécialisée en physique médicale). Une ouverture au monde industriel ou médical est également possible par la possibilité de réaliser son mémoire en environnement industriel ou hospitalier.
Cette formation conduit à l’acquisition de compétences telles que la capacité d'analyse d'un problème physique, d'abstraction et de modélisation, la rigueur dans le raisonnement et dans l'expression, l’esprit critique, l’autoévaluation et l’aptitude à la communication, y compris en anglais.

La finalité approfondie sera davantage le choix de  ceux qui se destinent à la recherche. Un titre résumant les thèmes propres à cette finalité : « Des particules élémentaires au cosmos : expérience et théorie, Terre et lumière». Ces quelques mots pour retrouver l’essence des  recherches menées dans le département au niveau théorique et expérimental : quête des particules élémentaires, des interactions fondamentales dans l’infiniment petit et dans le cosmos, passage par le noyau et ses applications, étude de l’atome, de la molécule et des propriétés de la lumière. Enfin le système Terre est étudié à la fois dans sa structure interne et externe et dans la dynamique de son climat.

La finalité spécialisée en physique médicale a pour objectif de préparer les physiciens au métier de physicien d’hôpital et à accéder à l’agréation en radiothérapie. Le master n’est cependant pas suffisant. Il faudra encore ajouter une année de stage en milieu médical avec quelques cours supplémentaires pour répondre à l’exigence légale.

La finalité didactique est clairement orientée vers l’enseignement dans les années supérieures de l’enseignement secondaire. Un programme adapté prépare à cette profession.

 


Retour en début de pageStructure du programme

L’étudiant choisira une des trois finalités suivantes (30 crédits) : la finalité approfondie, la finalité didactique ou la finalité spécialisée en physique médicale.  Outre les activités de la finalité, le programme comporte un tronc commun de 72 crédits et quatre options de 18 crédits chacune.

 

TRONC COMMUN (72 crédits) :

  • Cours de base (13 crédits)
  • Cours à choisir (27 crédits)
  • Cours de philosophie (2 crédits)
  • Mémoire (30 crédits)

 

FINALITE (30 crédits)

Finalité approfondie

Celle-ci comporte 4 filières :

  • Filière physique des particules et cosmologie
  • Filière physique de la Terre, des planètes et du climat
  • Filière photons, atomes et molécules
  • Filière physique statistique et physique mathématique

Le choix d’une filière est recommandé mais n’est pas obligatoire. Ces filières correspondent aux options et les prolongent.

Finalité didactique

Finalité spécialisée : physique médicale

 

OPTION (18 crédits) 

  • Physique des particules et cosmologie
  • Physique de la Terre, des planètes et du climat
  • Photons, atomes et molécules
  • Physique statistique et physique mathématique
  • Autres cours au choix

Le choix d’une option est recommandé mais n’est pas obligatoire. L’intitulé de l’option choisie est repris sur le diplôme de l’étudiant. L’étudiant qui ne prend pas une option particulière peut choisir 18 crédits correspondants dans la liste des cours des options ou des autres cours au choix.

 

Le programme de ce master totalisera, quelles que soient la finalité ou les options choisies, un minimum de 120 crédits répartis sur deux années d'études correspondant à 60 crédits chacune

Tronc commun

Options

Une finalité à choisir parmi


Retour en début de pagePositionnement du programme

Quelle que soit la finalité, le master (120 crédits) en sciences physiques donne directement accès au doctorat en sciences.

Il existe en outre deux programmes particulièrement adaptés qui permettent un approfondissement et l’obtention de diplômes spécifiques:

1)  Une année d'étude supplémentaire à Mol, après le Master 120, permet de suivre le programme anglophone interuniversitaire donnant le titre de  "Master en ingénie nucléaire" géré par BNEN (Belgian Nuclear Higher Education Network) (Les cours intensifs sont donnés en anglais par des professeurs de différentes universités belges au CEN de Mol) .

2) Pour les étudiants qui auront suivi et réussi un master à finalité spécialisée en physique médicale, une agréation d'expert en radiothérapie, en radiophysique médicale ou en radiologie peut être obtenue par une année de stage après le Master 120. Ce stage comprendra aussi quelques cours complémentaires requis par l'Agence fédérale de contrôle nucléaire. Ces enseignements couvriront ou apporteront une formation complémentaire dans les matières suivantes (Réglementation article 51.7) :
· Principes, techniques et contrôle de qualité en imagerie médicale
· Questions spéciales de radioprotection et compléments.
· Radiochimie, radiotoxicologie et radiopharmacie
· Evaluation des risques de rejets radioactifs dans l'environnement en situation normale et accidentelle et plan d'urgence pour les risques nucléaires.


Retour en début de pageCertificats

 

Les cours énumérés dans la finalité médicale pourront être utilisés pour la création de certificats d’études complémentaires en radioprotection et application des rayonnements ionisants pour les personnes désireuses d’obtenir l’agréation pour la surveillance et protection des travailleurs et de la population contre le danger des radiations ionisantes.
Accessibilité : médecins, pharmaciens, vétérinaires, licencié(e)s en sciences, ingénieurs civils, ingénieurs agronomes, ingénieurs industriels.
Ces étudiants devront entre autre suivre des cours approfondis de physique nucléaire et de techniques nucléaires :

  • PHY2236 : Détecteurs et électronique nucléaires et mesure des radiations ionisantes
  • PHY2360 : Physique atomique, nucléaire et des radiations
  • PHY2340 : Production, utilisation, gestion et contrôle des radioéléments

 

| 17/04/2012 |