IngénieuxSud – Érosion des sols au Népal

Année de soumission du projet : 2021

Facultés concernées : Ecole polytechnique de Louvain ; Faculté des bioingénieurs ; Faculté d'architecture, d'ingénierie architecturale, d'urbanisme

Professeurs titulaires : Jean-Pierre Raskin

Nombres d’étudiants par année : 4

Présentation du projet

L’érosion des sols au Népal a des impacts majeurs et multiples : inondations, glissements de terrain, diminution de la fertilité des sols, etc. Chaque année la période de la mousson, s'étalant de juillet à septembre, fait des ravages. De plus, le réchauffement climatique n'arrange pas la chose. Augmentation des crues, fontes des glaciers bordant les montagnes de l'Himalaya, averses plus violentes, tous ces facteurs accentuent l'érosion des sols et montrent donc l'urgence de rechercher et d'implémenter des solutions efficaces et durables. À Kheragari, région où les étudiants vont mener leur projet, ces impacts sont la destruction des plantations agricoles, l’obstruction de voies de circulation, ainsi que l’augmentation des risques d’inondations dans des villages en contrebas des montagnes. Les étudiants vont donc contribuer à la recherche et l’implémentation de solutions pour ces problèmes urgents. La ferme de Panchkal sera leur partenaire sur place.

L’équipe de quatre étudiants de l’UCLouvain et de quatre étudiants népalais propose de mettre en place une solution visant à réduire ces risques dans le quotidien des habitants de cette région. Leur approche se ferait par trois méthodes différentes : l’utilisation de plantes, le drainage et les terrassements.

Revenir en haut de la page  

Les apports de cette expérience

Ce projet permettra aux étudiants une mise en pratique de la théorie vue lors de leurs cursus respectifs. Étant un groupe diversifié : un ingénieur civil, une bioingénieur et deux ingénieurs civil architecte, cela permettra aux étudiants d’approcher le projet de différentes manières.

Ce projet va permettre aux étudiants de développer des soft skills, ils seront amenés à collaborer avec des collègues d’horizons et de formations différents, communiquer avec des citoyens ayant une organisation de vie toute autre et comprendre leurs besoins. Finalement, ils implémenteront une solution qui s’intègre au contexte local, en respectant les contraintes et en profitant des leviers dus à ce contexte. Enfin, ce projet permettra aux porteurs de projet de suivre l’évolution de la théorie jusqu’à la pratique.

Revenir en haut de la page  
bouton_faire_un_don

" Le contexte particulier de ce cours nous pousse à trouver plusieurs solutions à un problème, afin d’avoir plusieurs possibilités d’approche lorsque nous serons au Népal, un environnement qui nous est totalement inconnu "

Valentine, Hugo, Anis et Mathias