Les DHC 2016

Eduardo Matarazzo Suplicy

eduardo-suplicy

Né au Brésil en juin 1941, Eduardo MATARAZZO SUPLICY est à la fois professeur d’économie, homme politique et activiste des droits de l’homme.

Titulaire d’un doctorat en économie (PhD in Economics, Michigan State University), il a été professeur d’économie à l’Université Fundação Getúlio Vargas de São Paulo jusqu’en 2012. Depuis 2015, il est professeur d’économie à l’Université de São Paulo. Il a été sénateur pendant 24 ans: son engagement se distingue comme étant un des plus combatifs sur les questions de la pauvreté, de la corruption ou du revenu de base. Aujourd’hui, il occupe le poste de secrétaire municipal des droits de l’homme pour la ville de São Paulo.
Son enthousiasme et son obstination le poussent à plaider inlassablement pour des réformes audacieuses dans son pays, comme, par exemple, les projets sur la justice sociale et l’égalité monétaire. Il a choisi de consacrer sa vie à lutter pour un Brésil et un monde plus égalitaires. Il est parvenu, en 2004, à convaincre le président Lula de signer une loi promettant la mise en place d’un revenu de base inconditionnellement attribué à tout citoyen. Pour tout ce qu’il a été réalisé, Suplicy est une personnalité marquante, unanimement respectée pour son intégrité et sa persévérance.

Sa marraine sera Katarina Pitasse Fragoso, doctorante en philosophie – ISP – Institut supérieur de philosophie et Chaire Hoover d’éthique économique et sociale.

Paola Vigano

paola-viganoNée en 1961 en Italie, Paola Vigano est une architecte et urbaniste italienne, récompensée entre autres par le Grand prix de l’urbanisme 2013 en France.

Elle est professeur d’urbanisme à l’Université IUAV de Venise et à l’EPFL de Lausanne. Elle dirige le doctorat en urbanisme à Venise. Sa recherche développe une réflexion sur les nouveaux territoires du projet et sur le projet comme moyen de connaissance. Elle n’hésite pas à adopter une position critique et innovante au sein de la profession afin d’affronter les défis écologiques et sociétaux dans les villes de demain, nous montrant que l’utopie n’est pas immuable et sur une île mais qu’elle peut se construire peu à peu, ici et maintenant, par une description fine des caractères d’un lieu, par une écoute attentive des différents acteurs et par l’élaboration minutieuse de projets dont les valeurs sont celles de la porosité, de la continuité et de l’ouverture aux usages multiples.

Son parrain sera Christian Gilot, professeur à la Faculté d’architecture, d’ingénierie architecturale et d’urbanisme (LOCI – site de Tournai et de Louvain-la-Neuve).

Jimmy Wales

jimmy-walesWikipédia, c’est notamment lui. Jimmy Donal Wales, né en 1966 en Alabama, est un entrepreneur américain, titulaire d’un master en finances, passionné depuis toujours par le monde de l’internet et créateur de l’encyclopédie, libre et universelle, Wikipedia.

Une encyclopédie en ligne qui est aujourd’hui dans le TOP 10 des sites web les plus consultés. «Imaginez un monde dans lequel chacun puisse avoir, partout sur la planète, libre accès à la somme de toutes les connaissances humaines. C’est ce que nous faisons», dit-il à propos de ses motivations pour Wikipédia. Ce projet, utopique au départ, est en voie de réalisation. Avec des défauts, mais avec la force d’offrir une source de connaissances pour toute la société. Membre de la direction de l’organisation Creative Commons (dont le fondateur, le Pr Lawrence Lessig, a reçu les insignes de docteur honoris causa de notre université en 2014), Jimmy Wales développe encore de nombreux projets parmi lesquels Wikia, une plateforme d’édition pour la diffusion de contenus collaboratifs.

Sa marraine sera Isabelle Durant, professeure à la Faculté de droit et de criminologie.