Supervision : Thibault Philippette et Thomas François

Chercheur : Alessandro Cierro

Soutien logistique : Patrick Watrin (Cental) et Sébastien Nahon (MiiL) 

Support technique : Sébastien Quittelier (SGSI)

Financement : Institut Langage & Communication

L’objectif de cette recherche financée durant 4 mois par l’Institut Langage & Communication (appel à projet interpôles) a été de comprendre les facteurs influençant le sentiment d’immersion en jeu (en l’occurence du jeu open-world Skyrim) et surtout comment la variable linguistique de la complexité de la langue influençait cette expérience. Au total, 50 personnes ont participé aux premiers tests (30 hommes, 19 femmes et 1 autre) avec comme variables le fait d’être natif ou non-natif en français (avec différents niveaux de fluence) et d’être joueur ou non-joueur. Les premières analyses de cette recherche font actuellement l’objet d’une communication, et de prochaines analyses plus spécifiques à certains moments de jeu seront prochainement analysées. Cette recherche a permis l’acquisition de systèmes eye-tracking Pupil Labs Core. 

Les premiers résultats du projet sont présentés dans le cadre de la conférence ACM ETRA2020 et du 1st Eye-Tracking in Games and Play Workshop (PLEY). Lien vers l’article: https://dl.acm.org/doi/abs/10.1145/3379156.3391836

Eye-tracking
Image montrant une capture eye-tracking en cours de partie