EGYP Bandeau Thesis

 

projet Éléments de la terminologie du temps dans les textes égyptiens (de l’Ancien Empire à la Troisième Période Intermédiaire). Étude d’un réseau sémantique en diachronie
calendar 15 septembre 2017, 15h
Salle du Conseil FIAL, Collège Erasme, Place Blaise Pascal 1, 1348 Louvain‐la‐Neuve
personne Gaëlle Chantrain
promoteurs

Promoteur : Claude Obsomer
Membres du jury : Christian CANNUYER (Université Catholique de Lille), Frank KAMMERZELL (Humboldt‐Universität zu Berlin), Jean WINAND (ULg)

programme These Gaelle Chantrain

fr

Cette thèse a une visée double : premièrement apporter une contribution à la connaissance et à la compréhension de la conception égyptienne du temps à travers l’étude du lexique employé, et, deuxièmement, ajouter quelques éléments à la définition d’un cadre méthodologique pour la quête du sens en égyptien en fournissant une application concrète à certaines pistes déjà proposées.

La première partie de cette thèse vise à établir une proposition de canevas pour l’analyse sémasiologique des substantifs et à définir précisément les champs sémantiques de plusieurs lexèmes du domaine temporel sémantiquement proches ainsi que leur évolution en diachronie.

La seconde partie de la thèse est dédiée à l’étude onomasiologique du réseau sémantique du temps non borné, auquel appartiennent les lexèmes considérés. Celle‐ci a pour but de mettre en évidence les liens entretenus entre les différents lexèmes du réseau, et l’évolution de ces liens en diachronie. Ces relations sont ensuite illustrées au moyen de cartes sémantiques. Celles‐ci illustrent les rapports entre les lexèmes au sein du domaine temporel, mais aussi les connections établies avec des domaines contigus.

L’étude présentée suit un cadre méthodologique qui tient compte à la fois des spécificités de la langue égyptienne, des méthodes appliquées en linguistique générale et des propositions déjà faites pour la recherche en sémantique lexicale appliquée à l’égyptien.

publication ...
collaboration ...
lien ...