Lurson perfect king
publication « A Perfect King. Aspects of Ancient Egyptian Royal Ideology of the New Kingdom »
auteur Benoît Lurson
lien http://www.geuthner.com/livre/a-perfect-king/1090
checked

Editeur : Éditions Geuthner
Parution : 1er septembre 2016
Broché: 230 pages ; Dimensions : 29,7 x 21 x 1,5 cm
ISBN-10: 2705339517 ; ISBN-13: 978-2705339517

 

sujet Description

fr

Cet ouvrage est la version augmentée d’une thèse post-doctorale (Habilitation) soutenue en 2013 à l’Université de Leipzig. Il est l’aboutissement de vingt ans de recherches sur l’image dans l’Égypte ancienne et l’idéologie royale.

L’auteur y montre comment l’iconographie des temples du Nouvel Empire peut contribuer de manière fondamentale à l’étude de l’idéologie royale, à la condition qu’une méthode d’analyse appropriée lui soit appliquée. Il prend comme point de départ et sujet d’analyse deux groupes de scènes décorant la grande salle hypostyle de Karnak gravées sous le règne de Séthi Ier (env. 1290-1279 av. J.-C.).

De fait, l’analyse de ces scènes permet de développer une nouvelle approche de la royauté égyptienne, qui consiste à étudier la figure du roi à travers l’image qu’il donne de lui-même, replacée dans une perspective historique. La notion de roi-prêtre, sa relation aux dieux et la réforme post-amarnienne sont parmi les principaux thèmes abordés. L’auteur présente alors une nouvelle vision de ce qui fait le roi d’Égypte, à travers une définition contractuelle de son office : les dieux donnent la royauté au prétendant en échange d’actions de sa part visant à améliorer leur bien-être. À la relation liturgique d’un roi-prêtre avec les dieux de type do ut des, il substitue ainsi la relation politique d’un monarque avec le monde divin de type do ut facias.

en

In the present study of Ancient Egyptian royal ideology based on temple iconography, the author shows that this source can substantially contribute to our understanding of Egyptian kingship, provided that a method of analysis based on its specifics is used. Taking as an object of analysis two groups of ritual scenes decorating Karnak Temple’s Great Hypostyle Hall from the reign of Seti I (c.1290-1279 BC), such a method is applied.

The analysis of these scenes enables a new approach to Egyptian kingship to be put forward, resulting in a reappraisal of the king’s inherent qualities, placed within an historical perspective. Issues such as his status as a priest is addressed, whilst a new interpretation of his relationship to the gods is proposed, one that can be defined as a contractual relationship.

Benoît Lurson is lecturer at the Université Libre de Bruxelles and at the Institut Catholique de Paris. He was previously lecturer at the Freie Universität Berlin.