Organisation


Avant toute proposition de prise en charge, un bilan est réalisé avec l’enfant / le jeune / l’adulte (excepté si un bilan équivalent a été réalisé récemment). 

Le bilan consiste généralement en une (ou deux) séance(s) d’évaluation (durée variable selon le bilan effectué et le profil du patient).

Lors de la première séance, un temps est pris pour retracer l’histoire médicale, développementale, sociale et scolaire de l’enfant. Cela permet de situer le contexte et de préciser la demande de chaque famille qui s’adresse à notre service. Ensuite, la logopède réalise l’évaluation de l’enfant / l’adolescent / l’adulte sans la présence des parents (sauf circonstances particulières : très jeunes enfants, par exemple).

Ces séances sont suivies, à une date ultérieure, d’un entretien pour la remise des conclusions où l’on discute des observations recueillies et des perspectives pour le futur.

Une fois qu'un bilan réalisé, une prise en charge peut débuter, si elle est nécessaire.

 Les bilans et suivis se font uniquement sur rendez-vous et sur prescription médicale.

 

Tarifs ( inami 2018)


Les logopèdes du centres sont conventionnées et appliquent dès lors les tarifs établis par l'INAMI.

Séances de bilan  : 63,5  euros par heure.
Séances de rééducation : 46,75 euros pour 1 heure ; 23,25 euros pour 30 minutes.


Attention, pour des questions de gestion et d’organisation, tout rendez-vous non annulé 24h à l’avance pour une séance ou 48h à l’avance pour un bilan sera facturé et non attesté.

 

Intervention de la mutuelle dans les frais de bilan / suivi


Dans certains cas, l’assurance obligatoire de votre mutuelle intervient dans les frais de bilan (et de suivi logopédique qui s’en suit). Pour cela, il faut que plusieurs conditions soient remplies (ex. conditions d’âge) et que plusieurs démarches soient effectuées, vous pourrez en discuter avec la logopède qui vous contactera.

Si votre demande n’entre pas dans les critères d’intervention de l’assurance obligatoire, renseignez-vous auprès de votre mutuelle pour éventuellement pouvoir bénéficier de la couverture de leur assurance complémentaire. Contactez directement votre mutuelle pour obtenir plus de renseignements quant à l’intervention proposée et aux démarches exigées, chaque mutuelle étant libre de fixer les modalités de remboursement via l’assurance complémentaire.