Soumissions

Soumission d'articles en ligne

Vous avez déjà un nom d'utilisateur/mot de passe pour Recherches en Communication?
Ouvrir une session

Besoin d'un nom d'utilisateur/mot de passe?
Se créer un compte d'utilisateur

L'enregistrement et l'ouverture de session sont obligatoires pour soumettre des articles en ligne et pour vérifier l'état des soumissions courantes. Veillez à cocher la case "Auteur: Peut présenter des articles à la revue" au bas du formulaire d'inscription.

 

Directives à l'intention de l'auteur

1. Format des manuscrits

La revue accepte des manuscrits principalement en français, mais également en anglais.

Les manuscrits soumis pour publication présenteront les caractéristiques suivantes :

  • 30.000 signes maximum (espaces et références comprises, résumé et mots-clés non compris) ;
  • Police Times ou Times New Roman, double interligne ;
  • Maximum trois niveaux de titre (titre de l'article non inclus), chaque intertitre ne dépassant pas 50 caractères.
  • Le premier paragraphe du texte ne sera pas précédé d'un titre (autre que celui de l'article).

L'italique sera utilisé pour tous les mots d'une autre langue que celle dans laquelle l'article est écrit.

Exemples :

  • La condition sine qua non (pour les articles en français) ;
  • The raison d'être of this process (for articles in English).

En dehors de cette utilisation, on évitera autant que possible le recours au gras et à l'italique dans le corps du texte.

La ponctuation de l'article respectera les règles propres à la langue dans laquelle il est écrit. Notamment :

  • En français : espaces avant et après deux points, points-virgules, points d'interrogation et points d'exclamation ; espaces après (mais pas avant) virgules, points et points de suspension.
  • In English: only one space following periods, commas, semicolons, colons, exclamation points, question marks and ellipses.

2. Identification des auteurs dans le manuscrit

Le manuscrit débutera par son titre complet, mais ne fera pas mention de l'identité du ou des auteurs, afin de permettre la relecture en double aveugle. De même, dans les citations et références faites par les auteurs, ceux-ci veilleront à présenter leurs propres travaux à la troisième personne, afin d'éviter leur identification par ce biais.

3. Figures et tables

Au sein du texte, figures et tables seront numérotées par ordre croissant (Figure 1, Figure 2… et Table 1, Table 2…) et légendées.

Les figures seront également soumises sous forme de fichiers séparés, au format TIFF, JPEG, PNG ou SVG, à une résolution minimale de 600 ppp pour les images bitmap.

4. Citations et références

Les citations courtes seront entourées de guillemets doubles (chevrons).

Les citations longues (de plus de quarante mots) seront reprises dans un paragraphe autonome mis en retrait à gauche (soit avec une marge gauche supérieure à la normale).

Au sein des citations :

  • Les modifications (suppression, adjonction, remplacement de mots ou de lettres, etc.) par l'auteur du texte seront signalées par des crochets droits : […] pour une suppression, ou [extrait ajouté]
  • Les extraits mis en évidence seront mis en italiques, et la citation sera suivie de la mention « nous soulignons » entre parenthèses

Les citations et références faites dans le texte seront accompagnées du nom de l'auteur, de l'année de publication, et, le cas échéant, du numéro de la page citée, le tout entre parenthèses.

Pour les publications comptant deux auteurs, les deux noms seront cités. Pour les publications comptant plus de deux auteurs, seul le premier auteur sera cité, suivi de la mention « et al. » en italiques.

Si l'on réfère à plusieurs publications en même temps, celles-ci sont regroupées dans les mêmes parenthèses, séparées par des points-virgules pour des auteurs différents, et des virgules sans répétition des noms pour des auteurs identiques)

Exemples :

  • (Barthes, 1964, p. 42)
  • (Lakoff & Johnson, 1985, 1999)
  • (Boullier et al., 2004)
  • (Metz, 1968 ; Jost & Gaudreault, 1990)

Les références à des sources ( films, émissions de télévision, articles de presse et productions médiatiques diverses) feront apparaître leur titre en italiques, suivi, entre parenthèses, par le nom de leur auteur (s'il est identifié) et la date de production.

Exemples :

  • […] article paru dans Le Soir (21 janvier 2006)
  • Citizen Kane (Welles, 1941)

5. Format de la liste de références

Les références complètes des publications citées dans le texte seront regroupées en fin d'article et classées par ordre alphabétique sous le titre « Références ». Si plusieurs publications des mêmes auteurs parues la même année sont citées, on les distinguera en ajoutant une lettre minuscule à l'année de chaque publication : 2004a, 2004b, etc.

La mise en forme des références suivra les styles définis par l' American Psychological Association (APA), dont les exemples ci-dessous reprennent les principales caractéristiques. En cas de doute, on se réfèrera au Publication Manual of the American Psychological Association, Fifth Edition .

Les règles de ponctuation suivies pour les références seront celles de la langue de l'article (cf. Format des manuscrits).

Exemples (pour un article en français) :

  • Ouvrage
    • Lakoff, G., & Johnson, M. (1999). Philosophy in the Flesh: the embodied mind and its challenge to western thought . New York : Basic Books.
    • Perriault, J. (1989). La logique de l'usage . Paris : Flammarion.
  • Ouvrage collectif :
    • Beguin, R., Dussault, M., & Dyotte, E. (Éd.). (2006). La circulation des images. Médiation des cultures , coll. Esthétiques. Paris : L'Harmattan.
    • Crinon, J., & Gautellier, C. (Éd.). (1997). Apprendre avec le multimédia, où en est-on ? , coll. Pédagogie. Paris : Ceméa-Retz.
  • Article de revue :
    • Bertin, J. (1970). La graphique. Communications , 15, 169-185.
    • Meunier, J. (1995). La médiation socio-sémiotique. Recherches en Communication , (4), 85-118.
  • Article de revue avec accès électronique (DOI) :
    • Chen, C., Czerwinski, M., & Macredie, R. D. (2000). Individual differences in Virtual Environments - Introduction and Overview. Journal of the American Society for Information Science , 51(6), 499-507. doi : 10.1002/(SICI)1097-4571(2000)51:6<499::AID-ASI2>3.0.CO;2-K.
    • Mitchell, T. J., Chen, S. Y., & Macredie, R. D. (2005). Hypermedia learning and prior knowledge: domain expertise vs. system expertise. Journal of Computer Assisted Learning , 21, 53-64. doi : 10.1111/j.1365-2729.2005.00113.x.
  • Article de revue en ligne
    • Fortis, J. (1996). Sémantique cognitive et espace. Dans F. Rastier (Éd.), Sens et textes . Paris : Didier. Disponible à : http://www.msh-paris.fr/texto/nouveautes/Fortis.html.
  • Chapitre d'ouvrage collectif
    • Legros, D. (1997). La construction des connaissances par le multimédia. Dans J. Crinon & C. Gautelier (Éd.), Apprendre avec le multim édia, où en est-on ? , Education active et société. (pp. 181-191). Paris : Ceméa-Retz .
    • Maglio, P. P., & Matlock, T. (2003). The Conceptual Structure of Information Space. Dans K. Höök, D. Benyon, & A. J. Munro (Éd.), Designing information spaces : the social navigation approach , CSCW Series. (pp. 385-404). New-York: Springer-Verlag.
  • Article dans actes
    • Moreau, S., Rouet, J., Demange, C., & Metta, S. (2003). Influence de la scénarisation sur l'utilisation d'un cédérom d'initiation à la sociologie. Dans EIAH'2003 - Environnements Informatiques pour l'Apprentissage Humain (pp. 343-354). Paris : Association des Technologies de l'Information pour l'Éducation et la Formation.
    • Paquelin, D. (1996). Les cartes de concepts. Outil pour les concepteurs et utilisateurs d'hypermédia éducatif. Dans E. Bruillard, J. Baldner, & G. Baron (Éd.), Hypermédias et apprentissages 3 (pp. 45-52). Paris : Presses de l'INRP / EPI.
  • Dissertation doctorale
    • Williams, R. F. (2004). Making Meaning From a Clock. Material Artifacts and Conceptual Blending in Time-Telling Instruction . Dissertation doctorale, UCSD Department of Cognitive Science. Disponible à : http://www.cogsci.ucsd.edu/index.php?cat=research&page=publications-dissertations-rfwilliams.

 

Conditions requises pour soumettre un article

Quand ils soumettent leurs articles, les auteurs devront vérifier que leurs soumissions respectent toutes les conditions suivantes. Les soumissions peuvent leur être retournées si elles ne les respectent pas.

  1. Le manuscrit soumis n'a pas été précédemment publié, et n'est pas en cours d'évaluation pour publication auprès d'une autre revue ou d'un autre éditeur.
  2. Les personnes renseignées comme auteurs de la soumission sont les seuls et uniques auteurs du texte soumis.
  3. Le fichier de la présentation est en format de fichier document Microsoft WORD ou RTF.

  4. Le texte ne dépasse pas 30.000 signes (espaces et références comprises, résumé et mots-clés non compris).

  5. Le texte est à double interligne et utilise une police à 12 points.

  6. Le texte se conforme aux exigences stylistiques et de mise en forme (italiques, ponctuation, figures et tables...) décrites dans les instructions aux auteurs (dans la section « A propos de la revue »).

  7. Le texte se conforme aux exigences de citation bibliographique décrites dans les instructions aux auteurs.

  8. Les instructions concernant l'anonymisation du manuscrit (décrites dans les instructions aux auteurs) ont été suivies, afin de permettre l'évaluation en double aveugle.

 

Droits d'auteur

Les auteurs publiant dans Recherches en Communication font paraître leurs articles sous la licence Creative Commons "Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International" (CC BY-NC-ND). Cette licence autorise quiconque de dupliquer et de distribuer les articles à des fins non commerciales, sans modification, et pour autant que l'auteur soit crédité de façon appropriée.

 

Déclaration de confidentialité

Les noms et adresses électroniques entrés dans ce site seront utilisés exclusivement aux fins indiquées de cette revue et ne serviront à aucune autre fin, ni à toute autre partie.

 


ISSN: 2033-3331