Ampère et Duhem : classification naturelle et engagements ontologiques

Charles Braverman

Résumé


Bien que Duhem critique l’inductivisme ampérien, il existe une relation entre ces deux savants qui réside dans leur critique commune de la métaphysique essentialiste, mais aussi dans le renouveau du lien entre métaphysique et physique qu’ils proposent en utilisant le concept de « classification naturelle ». Leur stratégie commune défendant l’espoir d’une classification naturelle implique dès lors un réalisme structural synonyme d’un engagement ontologique permettant d’échapper au réalisme naïf, à l’idéalisme subjectif et au conventionnalisme. Pour ces deux savants, la métaphysique ne doit plus tenter de déterminer, en amont, la théorie physique. À travers l’idéal d’une classification naturelle, elle peut alors être associée à la théorie physique, afin de lui procurer l’espoir d’un progrès vers la vérité – espoir qui, chez ces deux savants, appelle très probablement un certain providentialisme.

Duhem is known for his criticism of induction and especially of the way Ampère pretends founding electrodynamics. Despite this criticism, they share philosophical commitments: an attempt to destroy essentialism, a renewal of the link between metaphysics and physics, the use of the concept of “natural classification”. Thanks to this concept of “natural classification”, they are both led to a similar structural realism. In their opinion, if metaphysics should not determine physics, there is still room for it. Actually, the hope of a progress toward a natural classification expressing truth may imply – in Duhem’s and Ampère’s works – a kind of providentialism.

Mots-clés


Ampère; Duhem; théorie physique; métaphysique; engagement ontologique; expliquer; représenter; classification naturelle; phénoménalisme; réalisme; conventionnalisme; probabilité; religion; providentialisme

Texte intégral :

PDF

Références


AMPÈRE, André-Marie. 1816. Essai de classification naturelle pour les corps simples. Annales de Chimie et de Physique, 1 et 2, 295–308, 373–410, 5–22, 105–125.

AMPÈRE, André-Marie. 1826. Théorie mathématique des phénomènes électrodynamiques, uniquement déduite de l’expérience. Paris : Hermann.

AMPÈRE, André-Marie. 1834. Essai sur la philosophie des sciences, ou exposition analytique d’une classification naturelle de toutes les connaissances humaines (première partie). Paris : Bachelier.

AMPÈRE, André-Marie. 1843. Essai sur la philosophie des sciences, ou exposition analytique d’une classification naturelle de toutes les connaissances humaines (2e partie). Paris : Bachelier.

AMPÈRE, André-Marie, AMPÈRE, Jean-Jacques. 1866. Philosophie des deux Ampère. Paris : Didier.

AZOUVI, François. 2000. Maine de Biran, la science de l’homme. Paris : Vrin.

BIRAN, Pierre Maine de. 2000. Correspondance philosophique Maine de Biran-Ampère. Paris : Vrin.

BLONDEL, Christine. 1982. Ampère et la création de l’électrodynamique (1820-1827). Paris : Bibliothèque nationale.

BRAVERMAN, Charles. 2015. La classification scientifique chez Ampère : entre Bacon et les naturalistes. Revue Philosophique de la France et de l’Étranger, 3, 309–327.

BRAVERMAN, Charles. 2016. Ampère et le fantôme de Kant : histoire d’une controverse sur la portée ontologique de nos connaissances. In Le kantisme hors des écoles kantiennes, Philosophia Scientiae, 20(1), 11-31.

BRENNER, Anastasios. 1990. Duhem science, réalité et apparence : la relation entre philosophie et histoire dans l’œuvre de Pierre Duhem. Mathesis. Paris : Vrin.

BRENNER, Anastasios. 2003. Les origines françaises de la philosophie des sciences. Science, histoire et société. Paris : Presses universitaires de France.

BROUZENG, Paul. 1987. Duhem, 1861-1916 : science et providence. Paris : Belin.

BUCHE, Joseph. 1935. L’École mystique de Lyon, 1776-1847 : le grand Ampère, Ballanche, Cl. Julien Bredin, Victor de Laprade, Blanc Saint-Bonnet, Paul Chenavard. Paris : Félix Alcan.

CANEVA, Kenneth. 1980. Ampère, the Etherians, and the Oersted connection. British Journal for the History of Science, 13, 121–138.

DHOMBRES, Jean. 1993. Les annales de mathématiques pures et appliquées : le journal d’un seul homme au profit d’une communauté enseignante. Messengers of Mathematics : European Mathematical Journals, 1810-1939, 3–67.

DUHEM, Pierre. 1892. Quelques réflexions au sujet des théories physiques. Revue des questions scientifiques, 140–177.

DUHEM, Pierre. 1914. La théorie physique : Son objet, sa structure. Paris : Vrin.

DUHEM, Pierre. 2005. Sauver les apparences : Essai sur la notion de théorie physique de Platon à Galilée. Paris : Vrin.


FOX, Robert. 1974. The rise and fall of laplacian physics. Historical Studies in the Physical Sciences, 4, 89–136.

GOUHIER, Henri. 1948. Les conversions de Maine de Biran. Paris : Vrin.

LEWANDOWSKI, Marc. 1936. André-Marie Ampère, la science et la foi. Paris : Grasset.

LOCQUENEUX, Robert. 2009. André-Marie Ampère ou la passion des classifications naturelles. Manuscrit non publié.

LOCQUENEUX, Robert, SCHEIDECKER-CHEVALLIER, Myriam. 1994. La théorie mathématique de la combinaison chimique d’André-Marie Ampère. Revue d’histoire des sciences, 47(3), 309 –352.

LOCQUENEUX, Robert, SCHEIDECKER-CHEVALLIER, Myriam. 2008. Ampère, encyclopédiste et métaphysicien. Lille : EDP Sciences.

MARCOVICH, André. 1977. La théorie philosophique des rapports d’André-Marie Ampère. Revue d’histoire des sciences, 30(2), 119–123.

MARTIN, Robert. 1991. Pierre Duhem : philosophy and history in the work of a believing physicist. La Salle : Open Court.

SCHEIDECKER-CHEVALLIER, Myriam. 1998. Structure de la matière, réactivité chimique et classification des corps simples dans la tradition d’André-Marie. Ampère (1800-1850). Thèse de doctorat.

STOFFEL, Jean-François. 2002. Le phénoménalisme problématique de Pierre Duhem. Académie Royale de Belgique.

STUMP, David. 2007. Pierre Duhem’s virtue epistemology. Studies in History and Philosophy of Science, 18(1), 149–159.




DOI: http://dx.doi.org/10.20416/lsrsps.v3i1.173

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Lato Sensu est publiée par la Société de philosophie des sciences