Coeur triatrial

Anomalie cardiaque congénitale très rare dans laquelle une des deux oreillettes est divisée en 2 compartiments. On distingue donc une forme gauche (0,1% de toutes les anomalies cardiaques) et une forme droite.

Il s’agit en général de la persistance anormale d’une structure embryonnaire. La symptomatologie dépend de l’importance de la division auriculaire (fenestrée ou non) : certains cas sont donc asymptomatiques (30%) , d’autres sont associés à d’autres malformations (maladie d’Ebstein) et peu sont symptomatiques.


Implications anesthésiques

selon les anomalies associées, la présence ou non d’un obstacle fonctionnel auriculaire ou d’un shunt. En cas de cœur triatrial gauche, il faut être prudent à partir de la 20ème semaine de grossesse, durant le travail et en post-partum immédiat : risque de décompensation cardiaque dans un tableau de sténose mitrale.


Références : 

-         Hoye DJ, Wilson EC, Fyfe DA, Guzzetta NA. 
Cor triatriatum dexter : a rare cause of neonatal cyanosis. 
Anesth Analg 2010; 110:716-8.

-         Bojanic K, Bursac D, Zmijanac J, Duic Z, Scavonetto F, Weingarten TN, Sprung J.
 Isolated cor triatriatum sinistrum and pregnancy: a case report and review of the literature. 
Can J Anesth 2013; 60: 577-83.


       Mise-à-jour juillet 2013